Publications des enseignants

Nouveautés

La protection des intérêts privés sur le marché intérieur – La situation des consommateurs et entrepreneurs, éd. par Kerstin PEGLOW et Géraldine DEMME, Éditions PETER LANG Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, Collection « Cultures juridiques et politiques », dirigée par Stéphanie Rohlfing-Dijoux et Otmar Seul, vol. 6, 2015, 189 p., ISBN 978-3-0343-1615-6 br.

La protection des intérêts privés

Texte de présentation

Acteurs clés du marché intérieur, les entreprises européennes requièrent de la mobilité et de la sécurité juridique afin de pouvoir contribuer à une Europe compétitive dans une économie mondialisée. La liberté et la protection qui leurs sont accordées trouvent leur alter ego au niveau des consommateurs. Si, dans un premier temps, les activités et le développement des entreprises ont été le point de mire du droit européen, des efforts conséquents ont été réalisés depuis les années quatre-vingt-dix pour sécuriser et inciter la consommation transfrontalière.

Les interventions réunies dans ce volume analysent la mise en œuvre de ces objectifs dans des domaines juridiques différents, tels que le droit des sociétés, le droit de la consommation, le droit de la concurrence, et ceci tant au niveau du droit de l’Union européenne qu’à celui des droits internes français et allemand.

Contenu

Kerstin Peglow : La liberté d’établissement et la mobilité des sociétés dans l’Union européenne : la protection des intérêts des entreprises – Joachim Gruber : Risques et chances juridiques dans le cadre d’activités économiques à l’étranger – Géraldine Demme : La réparation de dommages concurrentiels – nouvelles perspectives pour les actions privées en Europe – Stephanie Rohlfing-Dijoux : L’impact économique des droits des consommateurs à l’information : une étude comparée des droits français, allemand et européen – Steffen Paulmann : Élargissement aux professionnels de la protection accordée aux consommateurs – une épine dans le pied des industriels allemands – Katharina De Resseguier : La conservation des données et le droit à l’oubli.

Auteur(s)/Responsable(s) de publication

Kerstin Peglow, Docteur en droit de l’Université Paris II Panthéon Assas, est Maître de conférences (HDR) dans les cursus intégrés franco-allemands en sciences juridiques, responsable pédagogique du Master I, Droit international et européen, et membre du Centre de Recherches Pluridisciplinaires Multilingues à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Géraldine Demme, Docteur en droit de l’Université Panthéon-Assas et Maître de conférences à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, est responsable du Master I Droit allemand des affaires. Elle est membre du Centre de recherches pluridisciplinaires multilingues et coordonne le groupe de recherche « Unification du droit européen et mondialisation du droit » de l’Institut de droit comparé de Paris.

***

Die deutsch-französischen Rechtsbeziehungen, Europa und die Welt / Les relations juridiques franco-allemandes, l’Europe et le mondeLiber Amicorum Otmar Seul

Liber Amicorum Otmar Seul

Die deutsch-französischen Rechtsbeziehungen, Europa und die Welt. Les relations juridiques franco-allemandes, l’Europe et le monde

Liber amicorum Otmar Seul

Herausgegeben von Prof. Dr. Tilman BezzenbergerProf. Dr. Joachim GruberProf. Stéphanie Rohlfing-Dijoux

2014, 570 S., Gebunden, 
ISBN 978-3-8487-1119-2

Acheter l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Der mit dieser Festschrift Geehrte ist emeritierter Professor der Universität Paris Ouest Nanterre La Défense, wo er sich vor allem mit Fragen der Arbeitnehmerpartizipation befasst und zahlreiche internationale Studienprogramme begründet hat, insbesondere den deutsch-französischen Jurastudiengang mit der Universität Potsdam. Der Schwerpunkt der insgesamt 40 Beiträge zu dieser Festschrift liegt daher auf rechtsvergleichenden Abhandlungen zum deutschen und zum französischen Recht. Darüber hinaus finden sich in dem Buch Beiträge zum Recht in Russland, Weißrussland, Polen, Spanien und China. Abgerundet wird das Themenspektrum durch europarechtliche Analysen und Varia.

Présentation par Mathieu CONAN, Directeur de l’UFR de Droit et Science politique de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense :

Ce liber amicorum est un hommage à Otmar Seul, Professeur émérite à l’Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, en reconnaissance tant de son oeuvre scientifique – consacrée en particulier à la démocratie industrielle ainsi qu’aux droits et pratiques de la participation des salariés aux décisions dans l’entreprise – que de ses démarches en faveur de l’internationalisation des études et de la recherche.

Cofondateur notamment des cursus intégrés franco-allemands en sciences juridiques mis en place par les universités de Paris Ouest et de Potsdam en 1994, il est devenu par la suite un pionnier en matière d’universités d’été franco-allemandes en collaboration avec des facultés de droit de pays tiers (Vilnius, Minsk, Skopje, Pristina, Tirana, Tunis-Casablanca …).

Les recherches et les activités d’Otmar Seul s’inscrivant dans une dimension interculturelle franco-allemande et européenne, une grande partie des textes de la présente publication sont consacrés au droit comparé ainsi qu’à l’évolution du droit en France et en Allemagne. Ils sont complétés par des textes portant sur le droit d’autres pays de l’Union européenne (Espagne, Pologne) et des pays hors Union européenne (Biélorussie, Russie, Maghreb, Chine), ainsi que par des contributions revenant sur l’histoire des cursus intégrés Paris Ouest-Potsdam et le contexte de leur genèse, favorisée par les politiques d’européisation des études en France et en Allemagne. Cet ouvrage obéit également à la tradition des ‘mélanges universitaires’ en rassemblant différentes études de théorie générale du droit et d’histoire des idées politiques

Mit Beiträgen von:

*Vorwort der Herausgeber: Otmar Seul 

*Avant-propos du directeur de l´UFR Droit et Science Politique de l´Université Paris Ouest Nanterre La Défense, M. le professeur Matthieu Conan 

*Tilman Bezzenberger / Marie-France Nicolas-Maguin, Lohnt sich das Abstraktionsprinzip? Eine rechtsvergleichende Skizze aus deutscher und französischer Sicht 

*Ulrike Brandl, Mobilität von Studierenden in der rezenten Judikatur des EuGH 

*Raphael Callsen, Réflexions de droit comparé sur les limites de la représentation du personnel: l’intégration des salariés mis à disposition dans l’entreprise utilisatrice 

*Céline Chassang, Le droit pénal des étrangers : étude de la peine d’interdiction du territoire français 

*Géraldine Demme, Nutzen und Grenzen der ökonomischen Analyse des Rechts in Europa 

*Romuald di Noto, La portée objective de l’autorité de la chose (qui n’a pas été) jugée – Un aperçu de droit comparé 

*Heinrich Dörner, Der Anwendungsbereich des deutsch-französischen Abkommens über den Güterstand der Wahl-Zugewinngemeinschaft  

*Karl-Heinz Eggensperger, Wissensverarbeitung aus Vorlesungen in der Fremdsprache 

*Mounir Fendri, Le Système Méditerranéen des Saint-simoniens: Un projet précurseur de l’Union pour la Méditerranée 

*Anne Gazier, Le Code civil de la Fédération de Russie et l´Europe 

*Alix Giraud / Wolfgang Mitsch, Le meurtre aggravé en droit pénal allemand et français  

*Joachim Gruber, Die deutsch-französische Zusammenarbeit auf völkerrechtlich-institutionalisierter Ebene: Die Deutsch-Französische Hochschule, das Deutsch-Französische Jugendwerk und das Deutsch-Französische Forschungsinstitut Saint-Louis  

*Uwe Hellmann, Gemeinsamkeiten und Unterschiede im deutschen und französischen Strafrecht 

*Heinz Holzhauer, Rechtssprache, Rechtsverständnis und Europäische Finanzkrise 

*Peter Jansen, Deutschland – Modell für Europa? 

*Rainer Kemper, Die deutsch-französische Wahl-Zugewinngemeinschaft – Anmerkungen aus deutscher Perspektive 

*Eckart Klein, Der Elysée-Vertrag vom 22. Januar 1963 

*Winfried Kluth, Entwicklung und Systemfunktionen der deutschen Berufsgerichtsbarkeit unter besonderer Berücksichtigung des Einflusses des französischen Rechts 

*Marita Körner, Der Entwurf einer EU-Datenschutzverordnung – Rechtsangleichung durch den Abbau von Freiheitsrechten? 

*Volkmar Kreissig, Arbeitnehmerpartizipation in Deutschland und Frankreich  

*Lucie Laithier, La contribution de la Cour de justice à la formation d’une communauté politique européenne 

*Darya Lando, Die Harmonisierung der Rechte zum Schutz des geistigen Eigentums in Weißrussland  

*André Legrand, Droits d’inscription et unité du système universitaire allemand 

*Werner Merle, Erinnerungen. Zur Entstehung und Entwicklung des deutsch-französischen Studiengangs Rechtswissenschaften Potsdam / Paris X Nanterre 

*Jean-Pierre Morelou, René Capitant, le dernier Garde des Sceaux du général de Gaulle 

*Volker Neumann, Eine deutsch-französische Rezeptionslegende: René Capitant und Carl Schmitt 

¨Kerstin Peglow, Das Mindestkapital in der Gesellschaft mit beschränkter Haftung und der Société à responsabilité limitée 

*Jens Petersen, Recht und Macht in den Fabeln La Fontaines 

*Emil W. Pływaczewski / Ewa M. Guzik-Makaruk, Quelques remarques sur les sources du droit pénal et la politique pénale dans la Pologne du dernier centenaire 

*Stephanie Rohlfing-Dijoux, Die Harmonisierung der Verbraucherinformationsrechte in der Europäischen Union – der Stand der Rechtsangleichung in Frankreich 

*Matthias Rossi, Nationale Identität in der Europäischen Union. Skizze eines Schutzes in drei Schritten 

*Elsa Sabater Bayle, L´évolution du droit de la famille en Espagne 

*Wladimir Satolin, Entstehung und Entwicklung der Ehe- und Familiengesetzgebung in Weißrussland in den ersten Jahren der sowjetischen Macht 

*Claudia Schlüter, Harmonisierung von Hochschulsystemen – Von Bologna bis Bukarest 

*Götz Schulze, Rien d’autre qu’un sentiment ? Zur französischen Lehre von der „obligation naturelle“ 

*Kais Slama, L’Eglise Catholique et la controverse sur la cogestion sarroise entre 1949 et 1952 

*Ralf Willer, Einige Gedanken über die Lehre an deutschen Universitäten  

*Aiqing Zheng, Le droit du travail en Chine : avancées et défis 

*Bernd Zielinski, L´impossible alliance entre syndicats et mouvement soixante-huitard en RFA 

*La réussite d’un cursus intégré franco-allemand ouvert sur le monde, l’implication de toute une vie – Interview de l’ACFA (Association des Cursus Franco-Allemands des Universités Paris Ouest Nanterre La Défense / Potsdam) avec Otmar Seul 

*Otmar Seul – Schriftenverzeichnis / Liste des publications 

*Autorenverzeichnis / Liste des auteurs

***

Arbeitnehmerpartizipation im Urteil der französischen Gewerkschaften

Sozialreformen unter der Präsidentschaft François Mitterrands

(1982-1985)

par Otmar SEUL

Suedwestdeutscher Verlag fuer Hochschulschriften ( 20.09.2012 )

Site de l’éditeur

Buch Details:

Bei dieser Publikation handelt es sich um die Neuauflage einer Dissertation (Universität Oldenburg, 1988) zu den neuen Arbeitermitspracherechten in Frankreich unter der Präsidentschaft François Mitterrands sowie ihrer Rezeption und Umsetzung durch die französischen Gewerkschaften während der Reformphase 1982-1985. Eine Thematik, die – aus Anlass des 30. Jahrestages der Verabschiedung der Auroux-Gesetze (1982), dem Kernstück dieser Innovationen – gesteigertes Interesse an einer geschichtlichen Nach- oder Neubetrachtung der Mitterrandschen Sozialreformen weckt. Nur wenige Publikationen in deutscher Sprache widmen sich der Modernisierung der Arbeitsbeziehungen in Frankreich und zeigen Parallelen zur Bundesrepublik auf. Diese Untersuchung von Zielen, Hintergründen sowie Inhalten und Formen der direkten und delegierten Arbeitnehmerpartizipation offenbart das Dilemma der Gewerkschaften: die Koppelung von emanzipatorischen Zielsetzungen mit ökonomischen Effizienzerwartungen birgt Risiken wie die Individualisierung der Arbeitsbeziehungen und Schwächung der gewählten und gewerkschaftlichen Interessenvertretungen.

ISBN-13: 978-3-8381-3338-6
ISBN-10: 3838133382
EAN: 9783838133386
Buchsprache: Deutsch
Seitenanzahl: 560
Veröffentlicht am: 20.09.2012
Kategorie: Arbeits-, Sozialrecht

La solidarité dans l’Union européenne / Solidarität in der Europäischen Union, éd. par Otmar SEUL et Tomas DAVULISEditions PETER LANG Berne, Berlin, Bruxelles, Francfort s. M., New York, Oxford, Vienne, Collection « Cultures juridiques et politiques », dirigée par Stéphanie Rohlfing-Dijoux et Otmar Seul, vol. 2.

Année de publication: 2012 Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2012. X, 294 p./S.
ISBN 978-3-0343-1122-9 br. 

Texte de présentation

La pratique normative communautaire invite à penser que la solidarité a d’abord été retenue au profit des Etats eux-mêmes, comme une expression renforcée de leur engagement de coopération au sein de la communauté européenne. La solidarité entre les personnes peine au contraire à s’affirmer dans l’espace européen. En revenant sur les fondements de la solidarité – notamment à partir des philosophies inspirant les politiques nationales, internationales et européennes de solidarité -, les auteurs qui s’expriment dans le présent ouvrage s’intéressent à la diversité des situations et mécanismes auxquels renvoient la notion de solidarité : ils se proposent d’identifier le concept, en le distinguant de catégories voisines : coopération (entre Etats), harmonisation (des pratiques et réglementations), cohésion (sociale) ou coordination (des politiques nationales).
Die normative Entwicklung der Gemeinschaft legt den Gedanken nahe, dass Solidarität zunächst den Mitgliedstaaten selbst, als verstärkter Ausdruck ihrer Verpflichtung zur Zusammenarbeit, vorbehalten ist. Solidarität zwischen Personen hingegen ist im europäischen Raum noch in der Entwicklung begriffen. Die Autoren dieses Bandes interessieren sich für Genese und Entwicklung des Solidaritätsbegriffes – im Zusammenhang mit den Philosophien, die den nationalen, internationalen und europäischen Politiken der Solidarität zugrunde liegen: es geht ihnen darum, den Begriff «Solidarität» zu definieren und gegenüber benachbarten Denkkategorien wie Kooperation (zwischen Staaten),Vereinheitlichung (von Praktiken und Regelungen, (sozialer) Kohäsion oder Koordinierung (nationaler Politiken) abzugrenzen. 

Contenu

Contenu/Inhalt: Isabelle Vacarie : Enjeux et objectifs d’une Université d’été sur la solidarité – Otmar Seul : Synthèse des travaux – Soazick Kerneis : Solidarité contractuelle, solidarité organique. Jalons historiques – Jean-Jacques Briu : Spectre sémantique du concept de solidarité. Analyse sur corpus français et allemand (18e -20e siècles) – Brigitte Krulic : Fraternité et solidarité: l’adaptation du modèle républicain français à la dimension sociale – Bernd Zielinski : Economie, Etat et solidarité sociale dans la pensée de Gustav Schmoller et d’Emile Durkheim – Erhard Denninger: Solidarität als Verfassungsprinzip. Ideengeschichtlicher Hintergrund und moderne Deutungsversuche – Lucie Laithier : La solidarité dans l’Union européenne, l’identité de l’Union européenne – Vissarion Giannoulis : La confiance mutuelle comme fondement du principe de la reconnaissance mutuelle des décisions judiciaires en matière pénale : entre l’optimisme politique et le scepticisme juridique – Timo Tohidipur: Solidarität in der europäischen Asyl- und Flüchtlingspolitik – Tomas Davulis : Recherches sur la complémentarité et les conflits entre les droits fondamentaux de l’Homme et les libertés du marché intérieur – Alina Rymalova: Verstärkte Solidarität in demokratisch organisierten Unternehmen – Otmar Seul : Travail en groupe et « solidarité ouvrière » sur les lieux du travail – retour sur les années 1990 – Peter Jansen: Solidarität und Konkurrenz – Perspektiven eines deutschen Gewerkschaftspluralismus – Meinhard Zumfelde: Solidarität und Streik – Cornelia Stubbe: Solidarität und grenzüberschreitende Kooperation in Europa – am Beispiel der Euroregion Pomerania

Auteur(s)/Responsable(s) de publication

Otmar Seul est professeur émérite d’allemand juridique et de civilisation allemande à l’Université de Paris Ouest- Nanterre ; il est cofondateur et co-directeur (1994-2011) du cursus intégré franco-allemand en sciences juridiques Paris Ouest-Potsdam (UFA).
Otmar Seul (Dr. Dr. h. c.) ist em. Professor für Rechtssprache und Deutschlandkunde an der Universität Paris Ouest-Nanterre; Mitbegründer und Kodirektor (1994-2011) des integriertendeutsch- französischen Studiengangs in den Rechtswissenschaften Paris Ouest- Potsdam (DFH). 

Docteur en Droit, Tomas Davulis est professeur associé et directeur de l’Institut du Travail et Vice-doyen de la Faculté de Droit de l’Université de Vilnius (Lituanie).
Dr. Tomas Davulis ist Dozent und Leiter des Instituts für Arbeitsrecht, Prodekan der Juristischen Fakultät der Universität Vilnius (Litauen).

La transmission de terminologie et de concepts juridiques dans l’espace européen, Allemagne – France – Russie, éd. par Stephanie Rohlfing-Dijoux, Editions PETER LANG Berne, Berlin, Bruxelles, Francfort s. M., New York, Oxford, Vienne, Collection « Cultures juridiques et politiques », dirigée par Stéphanie Rohlfing-Dijoux et Otmar Seul.

Publications du Professeur Joachim GRUBER

Standardfälle Arbeitsrecht, 6. Aufl., Niederle Media, Altenberge 2012, 120 Seiten, ISBN 978-3-86724-125-0.

Vorliegendes Skript soll dem Leser die Möglichkeit geben, sein Grundlagenwissen zum Arbeitsrecht anhand von plastischen Fällen zu überprüfen und zu verbessern. Zielgruppe sind sowohl Jurastudenten als auch Studierende der Wirtschafts- und Sozialwissenschaften. Die Falllösungen wurden auf das Wesentliche konzentriert; sie richten sich durchgehend nach der Rechtsprechung und der herrschenden Meinung in der Literatur. Es wurde versucht, alle klausurgeeigneten Themen zumindest einmal anzusprechen. Diejenigen arbeitsrechtlichen Probleme, die erfahrungsgemäß den Studierenden besondere Schwierigkeiten bereiten, werden – in Variationen – mehrfach behandelt. Diese Abwandlungen dienen zugleich dazu, den Leser dafür zu sensibilisieren, dass er den Sachverhalt genau analysiert und nicht eine Standardlösung einem Fall überstülpt, bei dem sich das Standardproblem gar nicht stellt. Prüfungsschemata am Ende des Buches sollen die Orientierung bei der Fallbearbeitung erleichtern. Die optimale Wirkung e rzielt eine solche Fallsammlung allerdings nur dann, wenn man sie nicht als « Lesebuch », sondern als « Arbeitsbuch » versteht und die Fälle auch selbst löst.

Gewerblicher Rechtsschutz und Urheberrecht, 4. Aufl., Niederle Media, Altenberge 2012, 118 Seiten, ISBN 978-3-86724-131-1.


Dieses Skript soll dem Leser die Möglichkeit geben, sich Grundlagenwissen zum Gewerblichen Rechtsschutz und zum Urheberrecht anzueignen oder sein bereits vorhandenes Wissen aufzufrischen. Zielgruppe sind sowohl Jurastudenten als auch Studierende der Wirtschafts-, Sozial- und Ingenieurwissenschaften. Ferner richtet sich dieses Buch an Patentanwaltskandidaten sowie an Rechtsanwälte, die sich auf ihre Prüfungen für den « Fachanwalt für Gewerblichen Rechtsschutz » vorbereiten.

Publications du Professeur Otmar SEUL

 

« La participation directe des salariés aux décisions dans l’entreprise: Allemagne, France : Théories, droits et pratiques, 1970-2000 », Editions universitaires européennes, décembre 2010, 132 pages.

Cet ouvrage est d’abord consacré aux théories du changement social prédominantes dans les années 70 (en insistant sur les approchesautogestionnaires) : en France comme en Allemagne, la recherche dans les sciences sociales reflète alors largement le débat public sur la nécessité et les possibilités d’une transition vers la « démocratie industrielle » ; une perspective optimiste que ne vient pas encore remettre en question la crise économique naissante. Lire la suite...

« L‘Europe élargie : la participation des salariés aux décisions dans l’entreprise. Traditions à l’Ouest, innovations à l’Est ? »

Sous la direction de Peter Jansen et Otmar Seul, Ed. Peter Lang

1ere de couverture - L'Europe élargie.jpg

Dans l’Union Européenne, la participation des salariés est considérée comme une composante du dialogue social, lequel doit être établi à tous les niveaux de la vie économique. Ce dialogue doit renforcer la compétitivité internationale de l’économie européenne et – du point de vue des salariés – permettre de démocratiser les entreprises. Les directives européennes, qui respectent les traditions des Etats-membres d’Europe occidentale, doivent servir, dans le cadre de l’élargissement de l’UE, à garantir des standards minimaux en droit social dans les pays nouvellement intégrés. Cela conduit-il au transfert d’un certain « modèle européen » de participation des salariés aux processus décisionnels des entreprises ? Lire la suite…


« Information, Consultation et Cogestion. Droits et pratiques de la participation des salariés aux décisions dans l’entreprise en France et en Allemagne. »

Sous la direction de Peter Jansen et d’Otmar Seul, Coll. Allemand Juridique – Langues et cultures juridiques et politiques, N°15, publié avec le concours de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Dans la « communauté de valeurs » que constitue l’Union européenne (UE), la participation des salariés à la prise de décisions sur les lieux du travail est considérée comme une dimension essentielle du dialogue social, lequel doit être établi à tous les niveaux décisionnels et s’avérer bénéfique à la gestion des entreprises.  « Rationalisation » de la production et « démocratisation » des processus décisionnels doivent aller de pair, nous rappelle la Conférence de Lisbonne (2006)…Lire la suite

 

Publications de Mme Annette SOUSA COSTA

*La femme laïque au début du moyen âge dans les lois barbares et les capitulaires francs. In: L’identité sexuelle. Contumace et défaut criminel. Essai de philosophie pénale et de criminologie vol. 7, Institut de Criminologie de Paris, Dalloz, Paris, 2008, p. 75 – 90.

*La terminologie de la peine au début du moyen âge et ses implications socio-culturelles. In: Entre droit et morale: la finalité de la peine. Journée d’études du 13 novembre 2007, Université Paris Ouest Nanterre la Défense, éditée par A. Sousa Costa, Travaux Interdisciplinaires et Plurilingues n° 12, Peter Lang, Bern, 2010, p. 41-53.

Comment envisager les concepts de peine et de sanction dans le contexte du droit et de la morale? C’est pour réfléchir à cette question que ce sont réunis, à l’occasion de la journée d’études du 13 novembre 2007 intitulée: « Entre droit et morale: la finalité de la peine », des juristes de renom et des historiens des idées. Ceux-ci étaient invités par l’équipe du Centre de Recherches Pluridisciplinaires et Multilingues (EA 4418) de l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense. Les travaux réunis exposent en particulier le statut de la sanction pénale dans différents Etats européens, de l’Antiquité grecque et romaine à la période moderne. Est particulièrement mis en valeur le tournant pris par le droit pénal à la fin du 18ème, début du 19ème siècle, à partir des conceptions innovantes d’un fonctionnaire de l’Etat autrichien en Lombardie, Beccaria, qui a repensé le droit de punir de l’Ancien Régime, puis de la philosophie de la peine développée en Angleterre par Bentham. Pour terminer, l’ouvrage présente les réflexions de Nietzsche sur la faute dont l’originalité se résume en ces termes: comment « surveiller sans punir »?

 

Publications de Mme Kerstin PEGLOW

« Le contrat de société en droit allemand et en droit français comparés », Thèse, L.G.D.J, Bibliothèque de droit privé, 2003, 629 pages.

Le droit des sociétés est l’un des domaines juridiques spécifiquement envisagés par la construction européenne. L’harmonisation des droits nationaux qu’elle suscite implique inévitablement une connaissance approfondie des concepts fondamentaux de ceux-ci. Or, dans cette optique, le  » contrat de société  » étant une notion indispensable et traditionnelle des deux grands systèmes de droit continentaux que sont le droit allemand et le droit français, il semble dès lors concevable d’ériger le contrat en principe fondateur d’un droit commun européen des sociétés. Afin de savoir si le  » contrat  » présente une telle qualité, il convient d’établir dans quelle mesure il est régi par le droit commun des obligations ou par le droit autonome des sociétés. Lire la suite…

Publications de Mme Géraldine DEMME

« Le droit des restrictions verticales », par Géraldine DEMME (préface de Louis VOGEL)

 

 

 

Ouvrage récompensé par le Prix AiSDC 2012

Quel que soit le système juridique concerné, les restrictions verticales ont toujours bénéficié d’un régime particulier, un régime de faveur. Les raisons de ce traitement de faveur s’expliquent par l’analyse économique qui met en évidence la contribution de ce type de restriction à l’optimisation des réseaux de distribution. Lire la suite… 


Laisser un commentaire