Distinctions professorales

Géraldine DEMME, lauréate du Prix du livre de droit économique

Communiqué de presse de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

L’Expansion, juillet 2012

Le 26 avril 2012, à l’occasion du 30ème anniversaire de l’Institut Suisse de Droit Comparé, le Prix AiSDC a été décerné à Lausanne à Géraldine Demme pour sa thèse intitulée « Le droit des restrictions verticales »

Géraldine DEMME, MC, est responsable pédagogique de la mention « Droit allemand » du Master bilingue des droits de l’Europe – niveau M1 /option ‘Droit des affaires.

Le prix a été remis par Pierre Widmer, Président de l’Association des Alumni et Amis de l’ISDC, Directeur de l’ISDC de 1990 à 2003 :

“The AiSDC-Award is delivered to authors of dissertations of a particularly high standard which treat topics of a high interest and with particularly strong references to comparative, foreign and international law.

The laureate of our award is Mrs. Géraldine Demme who is the author of a thesis entitled Le droit des restrictions verticales. I have to confess that I am not a specialist of this important and practically extremely significant branch of law, but I had nevertheless not the least difficulty to follow the opinion of our experts, who were unanimous in admitting that Mrs. Demme had achieved an outstanding analysis of a phenomenon which belongs to the politically and legally most challenging occurrences of modern economy. This means in particular that Géraldine Demme had to penetrate into a non-legal field of knowledge and to analyze the economic theory and practice in order to be able to appreciate the efficiency and/or the possible positive or negative implications of vertical restrictions on the market. It is not astonishing, therefore, that she attaches a particular importance to a doctrinal current which has considerably marked the recent evolution of legal thinking, namely the Economic Analysis of Law and the – essentially US-based – school of Law and Economics.

While I have personally some reservations as to the benefit of these theories especially in tort law, I acknowledge without any apprehension that they fit perfectly to a domain where law has in principle no other aim than to optimize free and fair trade. Therefore, I can also easily understand that the author of this thesis – of which Louis Vogel, the President of the University of Paris 2, says in his preface « voici enfin une vraie thèse » – proposes, on an authentically comparative basis  (and that is, of course, again an important merit in view of the AiSDC-award) – to follow, in Europe also, the more flexible and practice-oriented approach which, in the treatment of such situations and particularly of fixed prices, prevails on the other side of the Atlantic ocean.

These are, also in consideration of the editorial and stylistic qualities of this monograph, the reasons why we have decided to adjudicate our award to Géraldine Demme for her excellent study, conceived and achieved on a remarkably high level. With our warmest congratulations.”

Remise des insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite au Professeur Otmar SEUL

par Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur François LAUMONIER

Le 4 juillet 2011, à l’occasion de la 8e Université d’été franco-allemande et européenne de Vilnius coorganisée par les Universités de Vilnius, Paris Ouest Nanterre La Défense et Frankfurt, les insignes de Chevalier de l’Ordre National de Mérite ont été remises au Professeur Otmar SEUL au nom du Président de la République française par Son Excellence l’Ambassadeur de France en Lituanie, Monsieur François LAUMONIER. Vous trouverez le discours de Monsieur l’Ambassadeur en cliquant ici, ainsi que la réponse du Professeur Otmar SEUL en suivant ce lien.

Album photo (Arthur Nguyen Dao)

Le Professeur Otmar SEUL et Son Excellence l’Ambassadeur de France en Lituanie, Monsieur François LAUMONIER (photo : Arthur NGUYEN DAO).

Attribution des Palmes Académiques

au Professeur H. DÖRNER,

Professeur de droit privé à l’Université de Münster (Allemagne)

Le professeur Heinrich DÖRNER enseigne depuis bientôt 20 ans comme professeur invité à Nanterre dans le cadre des formations bilingues franco-allemandes en sciences juridiques. Il est un des premiers professeurs étrangers à être intervenu et continue d’y être particulièrement fidèle. Il intervient en effet régulièrement (deux fois par an) dans les programmes bilingues préparant dans les années 90, au DEUG en Droit – spécialisation « Allemand » (BI-DEUG), puis au « Diplôme d’études juridiques appliquées » (DEJA) et ensuite au « Magistère international d’études juridiques appliquées » (MIEJA) – mention « Droit allemand » ainsi que, – depuis la réforme universitaire de 2005, à la Licence bilingue et au Master bilingue des droits de l’Europe – spécialisation « Droit allemand ».

Permettant aux étudiants en droit d’ajouter à leur cursus l’étude du droit et de la langue juridique du pays voisin, ces formations font partie des diplômes phares de Paris Ouest Nanterre-La Défense et des cursus intégrés les plus en vue de l’Université Franco-Allemande.

Unanimement reconnu pour ses compétences scientifiques et didactiques, le professeur Heinrich DÖRNER contribue incontestablement à la réussite de nos cursus : en assurant régulièrement les cours « Droit international privé » et « Droit de l’environnement et responsabilité civile ». Le dernier cours est d’ailleurs une création et invention nanterroise puisque en 1993 – quand nous avons proposé au professeur DÖRNER de concevoir un cours en matière de droit de l’environnement – cet enseignement ne figurait même pas encore au programme des universités allemandes.

Rappelons en quelques lignes la remarquable carrière du professeur DÖRNER, Directeur de l´Institut du Droit des affaires internationales de l’Université de Münster, Co-Directeur du Centre de recherche pour de droit des assurances et membre du „Conseil allemand pour le Droit International privé“ :

Né en 1948, il fait des études de droit à l´Université de Münster ;

en 1970, il passe son 1er « Examen d’Etat » et en 1975 son 2nd « Examen d´Etat » ;

en 1973, il obtient son Doctorat en droit à l’Université de Münster : « L’impact de l’industrialisation sur le droit de la famille » ;

de 1975 à 1983, il est Assistant à l´Institut de Droit International de l´Université de Munich ;

en 1983, il obtient l’habilitation à diriger des recherches (venia legendi) à l´Université de München : en Droit civil, Sociologie du Droit, Droit International privé, Droit comparé ;

en 1983 et 1984, il est « Privatdozent » à l´Université d´Erlangen-Nuremberg ;

de 1984 à 1994, il est Professeur des universités à Münster, où il occupe la Chaire « Droit civil et matières collatérales » ;

de 1994 à 1999, il Professeur à l´Université de Düsseldorf (Chaire de Droit civil, Droit International privé, Droit comparé) ;

de 1996 à 98, il est Doyen de la Faculté de Droit de l´Université de Düsseldorf ;

depuis 1999, il est de nouveau Professeur à l´Université de Münster (Chaire de Droit International privé et Droit civil.

Parfaitement francophone, le professeur DÖRNER est très attaché à l’Université de Paris Ouest-Nanterre. Il a beaucoup oeuvré afin d’établir durablement des relations inter-universitaires franco-allemandes.

-Tout d’abord, en tant que responsable des échanges ERASMUS/SOCRATES Münster/Paris Ouest (depuis 1999), en assurant la mobilité étudiants et enseignants avec une efficacité exemplaire. A l’Université de Münster, il a développé le cycle d’études de droit français pour des étudiants allemands, créé en 1990 par le professeur Werner Merle. C’est un enrichissement pour les étudiants qui s’ouvrent à un autre droit. Ces étudiants allemands sont ensuite invités à passer une année d’études en France. L’Université de Münster accueille en parallèle des étudiants français en séjour Erasmus. C’est dire que le Professeur Dörner favorise un apprentissage franco-allemand du droit. Lui-même avait passé un an d’études à Paris et en a gardé un excellent français. Mais l’enrichissement ne vaut pas que pour les étudiants, il vaut aussi pour les enseignants. Pour participer à ce cycle d’études à Münster, le Professeur Dörner invite en effet des professeurs et avocats français (par exemple en introduction au droit et au droit des obligations). Ainsi certains de nos collègues ont participé à ce programme et sont revenus ravis de ce regard croisé franco-allemand et sensibles à un accueil très chaleureux. Une des caractéristiques du Professeur Dörner est d’être toujours disponible pour prendre le temps d’apporter son éclairage sur des questions de droit privé allemand, de préférence dans un bon petit restaurant münsterois, ce qui permet de joindre l’utile à l’agréable !

-Ensuite, en donnant une impulsion à la coopération scientifique : spécialiste du droit international privé de renommée internationale (il est « visiting professor » entre autres à l’Université de Chuo/Tokyo), il participe depuis 18 ans à de nombreux colloques et journées d’études organisés dans le cadre de leur réseau européen de coopération universitaire par les formations « Droit allemand » de Paris Ouest ; il est le premier professeur allemand ayant proposé à Paris Ouest, fin des années 90, des cotutelles de thèse franco-allemandes en sciences juridiques et ayant été nommé membre d’un jury HDR (Habilitation à diriger des recherches). Ses travaux de droit international privé sont conséquents / ambitieux. Il a ainsi activement participé au futur projet de Règlement européen des successions internationales. Cela montre son intérêt non seulement pour le droit comparé et le droit international privé, mais aussi pour le droit de la famille. Il est toujours curieux des solutions du droit français et soucieux de répondre à celles que les juristes français peuvent se poser sur le droit allemand, contribuant ainsi à favoriser les regards croisés des deux côtés du Rhin.

La Direction de l’UFR de droit et de science politique ne peut dès lors qu’être ravie d’apprendre que les services rendus depuis bientôt 20 ans par le professeur Heinrich DÖRNER se voient reconnus par les plus hautes autorités de la République Française : Sur proposition du Ministre de l’Education Nationale, Le Premier Ministre, par décret en date du 26 février 2009, a nommé Professeur Heinrich DÖRNER CHEVALIER DANS L’ORDRE DES PALMES ACADEMIQUES pour services rendus à la culture française.


La Bundesverdienstkreuz a été remise au Professeur Otmar SEUL par S.E. M. Reinhard SCHÄFERS, Ambassadeur de France à Paris, à l’Hôtel de Beauharnais (Paris).

19.03.2010 – Dans le cadre d’une cérémonie à l’Hôtel de Beauharnais réunissant des universitaires, des avocats et des étudiants, l’ambassadeur Schäfers a décerné le 18 mars dernier à Monsieur Otmar Seul, professeur à la faculté de droit de Nanterre, la croix d’Officier de l’Ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne en reconnaissance de son action déterminante dans la création et le suivi du cursus intégré franco-allemand d’études juridiques des universités de Potsdam et Nanterre.

Après des débuts modestes, ce programme intégré a pris au fil du temps un essor considérable. Suscitant aujourd’hui un fort engouement, il permet aux étudiants d’acquérir une connaissance approfondie des systèmes juridiques à la fois français et allemand et débouche sur un double diplôme.

Lors de la cérémonie, le vice-président de l’université de Nanterre a remis leur diplôme aux étudiants ayant achevé leur cursus avec succès, et deux prix d’excellence parrainés par des organismes privés ont été décernés. L’ambassadeur Schäfers a bien entendu encouragé les étudiants présents en nombre à œuvrer pour les relations franco-allemandes dans leur future vie professionnelle.

Document à télécharger : Eloge du Professeur O. Seul prononcé par S.E. M. Reinhard SCHÄFERS, Ambassadeur d’Allemagne.

Réponse du Professeur SEUL : Version française – Deutsche Version

(Article de : http://www.paris.diplo.de/Vertretung/paris/fr/__01/distinctions/OV__2010__03__18__Seul/seite.html)


Cérémonie de remise de la Médaille d’Honneur

de l’Université de Paris X-Nanterre

à

Madame Michelle LECHNER, Potsdam (Allemagne),

Monsieur Matthias BECKER, Potsdam (Allemagne),

Monsieur Christian KLEIN, Avocat, Paris

par

Madame Bernadette M A D E U F

Présidente de l’Université de Paris X-Nanterre

Le vendredi 26 septembre 2008, à 17h00

(…) Aujourd’hui, nous allons rendre hommage non à des professeurs, mais, pour la première fois, à d’autres personnalités qui à leur façon ont contribué à la réussite de nos cursus :

– en honorant un avocat allemand enseignant depuis 18 ans comme “chargé de cours” dans nos cursus : en effet, un enseignement qui se veut professionnalisant manquerait à sa mission en se coupant de l’apport tout à fait essentiel des hommes et des femmes dits “de terrain”;

– en honorant l’assistant du Directeur du cursus franco-allemand à Potsdam, qui depuis 15 ans se distingue comme « instance » pédagogique incontournable pour les étudiants allemands et français;

– en honorant la responsable administrative du cursus franco-allemand à Potsdam, qui assure depuis 12 ans avec dévouement, efficacité et esprit le bon fonctionnement de ces cursus

(…)

(Otmar Seul)

Document à télécharger : Laudatio de Mme M. LECHNER et de MM. C. KLEIN et M. BECKER par Mme Bernadette MADEUF, Présidente de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

De gauche à droite : Prof. Dr. T. Bezzenberger, Mme M. Lechner, Dr. M. Becker et M. C. Klein


Encore un « docteur honoris causa » nanterrien à Potsdam : André Legrand.

La faculté de droit de l’Université de Potsdam décerne à André Legrand le titre de Docteur Honoris Causa. Le 26 novembre 2008, la Faculté de Droit de l’Université de Potsdam a remis le titre de Docteur honoris causa à André Legrand, professeur émérite de droit public, ancien directeur de l’UFR de sciences juridiques et politiques et Président de notre Université de 1998 à 2003.

Document PDF à télécharger : La Laudatio du Professeur André LEGRAND par le Professeur W. MERLE, Université de Potsdam.

André Legrand a été honoré pour les services éminents qu’il a rendus à la coopération universitaire franco-allemande dans le domaine des sciences juridiques – particulièrement entre les universités de Potsdam et de Paris Ouest-Nanterre-la Défense. Dans l’exercice de ses fonctions de Doyen et de Président, il a toujours favorablement accompagné les initiatives des responsables des cursus franco-allemands, formations d’excellence soutenues par l’Université Franco-Allemande. Depuis une dizaine d’années, il assure la plupart des cours de droit public au programme du cursus « droit français » de l’Université de Potsdam, dans le cadre des cursus intégrés Nanterre/Potsdam. Il a apporté une contribution importante aux recherches relatives au droit comparé franco-allemand.

André Legrand est le deuxième lauréat après Otmar Seul, créateur – avec son partenaire de l’Université de Potsdam, Werner Merle – des cursus intégrés des deux universités, (1993/94), qui a reçu cette distinction en janvier 2002.

Photo : K. Fritze, Université de Potsdam

(Extrait de NEWSLETTER, Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, en date du 13 février 2009).


Prix Jean CARBONNIER 2008 de la recherche sur le droit et la justice décerné à Frédérique Niboyet.

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le Prix JEAN CARBONNIER de la recherche sur le droit et la justice, attribué par la Mission de recherche « Droit et Justice », a été décerné, le 30 septembre, à notre collègue Frédérique Niboyet, responsable pédagogique de la 3ème année de la Bi-Licence « Droit français/Droit allemand »,pour sa thèse « L’ordre public matrimonial », sa deuxième thèse après celle soutenue en 2000 à l’Université de Potsdam (sujet « La responsabilité délictuelle des enfants et des parents en droit allemand et en droit français »)

Le prix sera remis à la lauréate au SENAT par le président du jury, Monsieur Guy Canivet, Président honoraire de la Cour de cassation, le 5 novembre, dans le cadre du colloque « Jean Carbonnier : art et science de la législation » (5-6 novembre 2008).

Nous tenons à féliciter Frédérique pour cette distinction et ne pouvons qu’être admiratifs devant sa réussite qui s’accompagne d’une grande humilité et d’une grande discrétion. Elle a su mener de front et avec brio son travail d’enseignante auprès de notre université et son travail de chercheur.

Stephanie Rohlfing Dijoux, Otmar Seul

Coordonnateurs des formations Droit / Allemand


Remise de la médaille d’honneur

de l’Université Paris X – Nanterre au

Professeur Günter PAPPERITZ, Mannheim, Allemagne,

par M. Jean-Louis BESSON,

vice-président de l’Université Paris X – Nanterre,

le 18 septembre 2007

à la Villa Finaly (Florence) à l’occasion de la 2ème Université d’été franco-allemande et européenne, organisée par les Universités de Paris X – Nanterre et Potsdam du 17 au 21 septembre 2007.

Document PDF à télécharger : Laudatio du Professeur G. PAPPERITZ par M. Jean-Louis BESSON, Vice-président de l’Université de Paris X – Nanterre.

Eloge de M. Günter PAPPERITZ, Professeur à l’Université de Mannheim (Allemagne) prononcé par M. Jean-Louis BESSON, Vice-Président de l’Université de Paris X-Nanterre.


Werner H. Merle, « Docteur honoris causa » de l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.

Werner H. Merle, Professeur à l’Université de Potsdam (Allemagne), fondateur en 1993/94 (avec son collègue nanterrois Otmar Seul)  du « cursus intégré » en sciences juridiques Potsdam/Paris Ouest-Nanterre a été nommé « Docteur Honoris Causa » de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense par le Président Olivier Audéoud, le 18 octobre 2006.

L’éloge du professeur Merle a été prononcé par le professeur André Legrand, ancien Président de Paris Ouest-Nanterre et professeur invité à Potsdam (Droit public français), dans le cadre du cursus intégré.

Document PDF à télécharger : Laudatio du Professeur A. LEGRAND et réponse du Professeur W. MERLE.


Le Professeur Otmar Seul, chevalier dans l’Ordre National du Mérite

Par décret du 14 novembre 2006, Otmar Seul, professeur des universités, responsable des formations DROIT-ALLEMAND, directeur des cursus intégrés PARIS X / POTSDAM (Université Franco-Allemande), a été nommé au grade de Chevalier dans l’ordre national du Mérite par le Président de la République Jacques Chirac, sur proposition de Catherine Colonna,  Ministre déléguée aux affaires européennes.

Cette nomination couronne 36 années d’activités professionnelles dont la moitié au sein de l’Université Paris 10 (qu’il a intégrée en octobre 1989), consacrées notamment au développement de la coopération universitaire avec l’Allemagne, dans le cadre d’une formation phare de notre université – les Masters bilingues des droits de l’Europe, et avec d’autres pays européens dans le cadre d’un réseau de coopération universitaire qu’il a créé au début des années 90.


Remise des insignes de Chevalier de la Légion d’honneur au Professeur Werner MERLE, Université de Potsdam,

par Monsieur l’Ambassadeur Claude MARTIN,

le 12 novembre 2005 à l’Ambassade de France à Berlin.

Document PDF à télécharger : Laudatio de l’Ambassadeur de France et réponse du Professeur MERLE.

De gauche à droite : les professeurs André Legrand, Werner Merle, Otmar Seul et Günter Papperitz.


Prof. Dr. Walter Rolland erhält Ehrenmedaille der Universität Paris X – Nanterre (Nanterre, 15. April 2005).

Der Präsident der französischen Partneruniversität, Professor Dr. Olivier AUDEOUD, hat am Freitag, den 15. April, Prof. Dr. Walter Rolland die Ehrenmedaille der Universität Paris X-Nanterre verliehen.

Der Hallenser Professor wurde für seine Verdienste um die deutsch-französische und europäïsche Hochschulkooperation ausgezeichnet. Als ERASMUS-Beauftragter der Juristischen Fakultät der Martin Luther-Universität Halle-Wittenberg hat Professor Rolland in den 90er Jahren den Studierenden-und Lehrendenaustausch zwischen Paris X und Halle-Wittenberg gefördert und auf die Integration von mittel-und osteuropäischen Universitäten in ein von der Universität Paris X aufgebautes, heute über 30 europäische Hochschulen zählendes Kooperationsnetz Juristischer Fakultäten hingewirkt. Im Rahmen seiner Gastprofessuren an der Universität Paris X-Nanterre hat Professor Rolland auch an mehreren deutsch-französischen Kolloquien teilgenommen und dabei vielbeachtete Vorträge zu den Rechtspositionen der Bundesrepublik Deutschland bei der Verhandlung des Einigungsvertrages (1990) sowie zur Reform des Schuldrechts in der Bundesrepublik Deutschland (2002) gehalten.

Die Ehrung erfolgte im Rahmen eines Empfangs der Universität Paris X-Nanterre für die Teilnehmer am 10. Jahrestreffen der ERASMUS/SOKRATES-Beauftragten des von der französischen Partneruniversität koordinierten europäischen Kooperationsnetzes.

Nanterre, den 15. April 2005

Prof Dr. Dr. h. c. Otmar SEUL


En vidéo : Attribution du titre de « Docteur honoris causa » de l’Université de Potsdam au Professeur Otmar Seul (2002)

Document PDF à télécharger : Laudatio du Professeur Otmar SEUL par le Professeur Werner MERLE.

Laisser un commentaire