Collection « Cultures juridiques et politiques »

dirigée par Stéphanie Rohlfing-Dijoux et Otmar Seul
aux Editions PETER LANG
Berne, Berlin, Bruxelles, Francfort s. M., New York, Oxford, Vienne.

10/ S. ROHLFING-DIJOUX, Developing Intra-Regional Exchanges through the Abolition of Commercial and Tariff Barriers, Myth or Reality ? / L’abolition des barrières commerciales et tarifaires dans l’Océan Indien, mythe ou réalité ?

S. ROHLFING-DIJOUX, Developing Intra-Regional Exchanges through the Abolition of Commercial and Tariff Barriers, Myth or Reality ? / L’abolition des barrières commerciales et tarifaires dans l’Océan Indien, mythe ou réalité ?Peter Lang, Collection Cultures juridiques et politiques, 2017, 444 p.

ocean-indienThis book is related to the development of intraregional commercial exchanges in the region of the Indian Ocean. This issue is addressed from an economic as well as from a legal point of view. The contributions, in English and French, aim to present an overview of the economic, customs-related, technical, legal and cultural restraints that hinder the creation of a free trading area.

Cet ouvrage est consacré au développement des échanges commerciaux intrarégionaux dans la région de l’Océan Indien. Cette question est examinée sous un angle politique, économique et juridique. Les différentes contributions, en anglais et en français, visent à établir un état des lieux des freins économiques, douaniers, techniques, juridiques et culturels à la création d’un espace de libre échange.

Directrice de la publication

Stephanie Rohlfing-Dijoux, Doctor of German law at the University of Frankfurt-am-Main and of private law at the University Paris I Sorbonne, is a professor at the University Paris Ouest Nanterre La Defense. In addition, she is in charge of the German-French doctorate college between the Universities of Paris Ouest Nanterre and Potsdam. She regularly teaches at the University of Mauritius as a guest professor.

Plus d’informations

9/ O. SEUL, K. SLAMA, K. PEGLOW, Kulturvermittlung und Interkulturalität, ein Deutsch-Französisch-Tunesischer Dialog

O. SEUL, K. SLAMA, K. PEGLOW, Kulturvermittlung und Interkulturalität, ein Deutsch-Französisch-Tunesischer Dialog, Peter Lang, Collection Cultures juridiques et politiques, 2017, 322 p.

kulturvermittlungAppliqué plus récemment à l’échelle de l’Union européenne, le principe de « subsidiarité » est reconnu et utilisé depuis des siècles, à des degrés divers, en France et Allemagne. Malgré son omniprésence dans la vie socio-politique aux niveaux nationaux et internationaux, l’incertitude concernant sa définition et ses fonctions exactes subsiste. 
L’approche pluridisciplinaire et transfrontalière des interventions réunies dans ce volume, à travers son historique et sa fonction dans l’organisation politique, juridique, économique et sociale, contribue à cerner et à mieux comprendre l’essence même de ce principe. En revenant sur les fondements du principe de « subsidiarité » et en démontrant son importance dans un Etat centralisateur tel que la France ou un Etat fédéraliste tel que l’Allemagne, les auteurs qui s’expriment dans cet ouvrage permettent d’analyser, dans leur diversité, la place et le rôle qu’occupe le principe de « subsidiarité » dans la société moderne ainsi que les freins et limites inhérents à son utilisation.

Directeurs de la publication

Dr. Dr. h. c. Otmar Seul, emeritierter Universitätsprofessor, Université Paris-Nanterre, Deutsch-Französischer Studiengang ,Rechtswissenschaften‘, Centre de recherches pluridisciplinaires multilingues (CRPM). 

Dr. Kaïs Slama, Universitätsdozent (Maître-assistant), Université de Gabès (Tunesien), Institut supérieur des Sciences Humaines, Médenine – Département d’Allemand.

Dr. Kerstin Peglow, Universitätsdozentin (Maître de conférences – HDR), Université Paris-Nanterre, Deutsch-Französischer Studiengang ,Rechtswissenschaften‘, Centre de recherches pluridisciplinaires multilingues (CRPM).

Plus d’informations

8/ F. BOTTINI, A. GABA et P. CHABAL, Le régionalisme et ses limites, regards croisés franco-kazakhs

F. BOTTINI, A. GABA et P. CHABAL, Le régionalisme et ses limites, regards croisés franco-kazakhs, Peter Lang, Collection Cultures juridiques et politiques, 2016, 182 p.

le-regionalisme-et-ses-limitesDeux questions guident les réflexions contenues dans ce livre : les organismes régionaux (Conseil de l’Europe, UE, CEEA, CICA, CEI…), dont l’existence est prévue au Chapitre VIII de la Charte de l’ONU, sont-ils dans un rapport de complémentarité ou de concurrence ? Constituent-ils un atout ou une faiblesse pour l’efficacité du droit international et le respect de la souveraineté des États ?
Elles ouvrent trois axes de réflexion : l’impact du régionalisme sur les États ; la capacité des États à conserver une identité propre ; la place du droit international (public et privé) dans ce contexte de régionalisation.
L’originalité de ces réflexions tient aux regards croisés franco-kazakhs choisis pour les traiter. Cette approche, surprenante s’agissant de la comparaison avec un pays peu connu de la doctrine juridique française, fait sens du fait du rapprochement croissant Europe-Asie – illustré par les visites des chefs d’État français et kazakh, à Astana (2014) et à Paris (2015).
Il n’est plus temps de se demander « Comment peut-on être Persan ? », comme à l’époque de Montesquieu, mais de se connaître mieux par l’analyse comparée. Les Universités du Havre et al-Farabi (Almaty) sont engagées sur ce chemin depuis de nombreuses années. Elles ont noué des liens très forts, concrétisés par la création d’un Centre européen du Droit au sein de l’Université al-Farabi.
Ce partenariat permet au lecteur de découvrir que les deux pays sont confrontés à des problématiques communes et que leur système juridique tend à se rapprocher, du fait du choix des autorités kazakhes de s’inspirer du droit français ou européen pour faire face aux défis qui s’imposent à lui.

Directeurs de la publication

Fabien Bottini et Harold Gaba sont Maîtres de conférences, respectivement en droit public et droit privé, à l’Université du Havre, où Pierre Chabal coordonne les échanges avec l’Université nationale kazakhe al-Farabi à Almaty. Leurs travaux portent sur la transformation de l’État-nation face au double mouvement de mondialisation et de régionalisation des continents.

Plus d’informations

7/ S. LYES, Crimes internationaux et immunité de l’acte de fonction des anciens dirigeants étatiques

S. LYES, Crimes internationaux et immunité de l’acte de fonction des anciens dirigeants étatiques, Peter Lang, Collection Cultures juridiques et politiques, 2015, 232 p.

Présentation de l’ouvrage

CJEP 7_UG.inddDu droit international pénal au droit international des immunités en passant par le droit de la responsabilité internationale de l’Etat, cet ouvrage met en lumière le caractère organique et politique des crimes internationaux les plus graves qui touchent l’ensemble de la communauté internationale. Il s’agit d’actes de fonction des hauts responsables au sein de l’Etat, de surcroît, imputables à l’Etat au nom duquel ils auraient agi. Par conséquent, étant couverts par l’immunité rationae materiae, des actes de cette nature échappent en principe à la compétence juridictionnelle des tribunaux appartenant à un autre Etat, sauf à vouloir juger l’Etat étranger lui-même et violer ainsi le principe de l’égalité souveraine des Etats, un principe bien ancré en droit international. Dans ce cadre précis, deux régimes distincts d’immunités, c’est-à-dire l’immunité juridictionnelle de l’Etat et l’immunité de ses organes se rencontrent et interférent. Ainsi donc, les juridictions pénales internationales constituent le forum conveniens habilité à statuer sur les actes de fonction.

Contenu

Crimes internationaux et actes de fonction – Essai de distinction entre l’acte de fonction et l’acte privé – Essai de qualification des crimes internationaux entre l’acte de fonction et l’acte privé – Compétence juridictionnelle pénale et actes de fonction – Les actes de fonction devant les juridictions pénales étrangères – Les actes de fonction devant les juridictions pénales internationales.

Auteur

Sam Lyes, Docteur en droit international public, est Maître de Conférences à l’Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou en Algérie. Il est l’auteur de plusieurs publications scientifiques dans des revues spécialisées en relation notamment avec le droit international des immunités.

Plus d’informations

7/ K. PEGLOW, G. DEMME (Eds.), La protection des intérêts privés sur le marché intérieur

K. PEGLOW, G. DEMME (eds.), La protection des intérêts privés sur le marché intérieur, Peter Lang, Collection Cultures juridiques et politiques, 2015, 189 p.

Présentation de l’ouvrage

Peglow:Demme, La protection des intérêts privés sur le marché intérieurActeurs clés du marché intérieur, les entreprises européennes requièrent de la mobilité et de la sécurité juridique afin de pouvoir contribuer à une Europe compétitive dans une économie mondialisée. La liberté et la protection qui leurs sont accordées trouvent leur alter ego au niveau des consommateurs. Si, dans un premier temps, les activités et le développement des entreprises ont été le point de mire du droit européen, des efforts conséquents ont été réalisés depuis les années quatre-vingt-dix pour sécuriser et inciter la consommation transfrontalière.
Les interventions réunies dans ce volume analysent la mise en œuvre de ces objectifs dans des domaines juridiques différents, tels que le droit des sociétés, le droit de la consommation, le droit de la concurrence, et ceci tant au niveau du droit de l’Union européenne qu’à celui des droits internes français et allemand.

Contenu

Kerstin Peglow : La liberté d’établissement et la mobilité des sociétés dans l’Union européenne : la protection des intérêts des entreprises – Joachim Gruber : Risques et chances juridiques dans le cadre d’activités économiques à l’étranger – Géraldine Demme : La réparation de dommages concurrentiels – nouvelles perspectives pour les actions privées en Europe – Stephanie Rohlfing-Dijoux : L’impact économique des droits des consommateurs à l’information : une étude comparée des droits français, allemand et européen – Steffen Paulmann : Élargissement aux professionnels de la protection accordée aux consommateurs – une épine dans le pied des industriels allemands – Katharina De Resseguier : La conservation des données et le droit à l’oubli.

Responsables de publication

Kerstin Peglow, Docteur en droit de l’Université Paris II Panthéon Assas, est Maître de conférences (HDR) dans les cursus intégrés franco-allemands en sciences juridiques, responsable pédagogique du Master I, Droit international et européen, et membre du Centre de Recherches Pluridisciplinaires Multilingues à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
Géraldine Demme, Docteur en droit de l’Université Panthéon-Assas et Maître de conférences à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, est responsable du Master I Droit allemand des affaires. Elle est membre du Centre de recherches pluridisciplinaires multilingues et coordonne le groupe de recherche « Unification du droit européen et mondialisation du droit » de l’Institut de droit comparé de Paris.

Plus d’informations

6/ S. ROHLFING-DIJOUX, K. PEGLOW (Eds.), La subsidiarité, Regards croisés franco-allemands sur un principe pluridisciplinaire

S. ROHLFING-DIJOUX, K. PEGLOW (eds.), La subsidiarité. Regards croisés franco-allemands sur un principe pluridisciplinaire, Peter Lang, Collection Cultures juridiques et politiques, 2013, 258 p.

Subsidiarité

Texte de présentation

Appliqué plus récemment à l’échelle de l’Union européenne, le principe de « subsidiarité » est reconnu et utilisé depuis des siècles, à des degrés divers, en France et Allemagne. Malgré son omniprésence dans la vie socio-politique aux niveaux nationaux et internationaux, l’incertitude concernant sa définition et ses fonctions exactes subsiste. 
L’approche pluridisciplinaire et transfrontalière des interventions réunies dans ce volume, à travers son historique et sa fonction dans l’organisation politique, juridique, économique et sociale, contribue à cerner et à mieux comprendre l’essence même de ce principe. En revenant sur les fondements du principe de « subsidiarité » et en démontrant son importance dans un Etat centralisateur tel que la France ou un Etat fédéraliste tel que l’Allemagne, les auteurs qui s’expriment dans cet ouvrage permettent d’analyser, dans leur diversité, la place et le rôle qu’occupe le principe de « subsidiarité » dans la société moderne ainsi que les freins et limites inhérents à son utilisation.

Contenu

Contenu : Jean-Jacques Briu : Organisation lexicale des termes français et allemands liés aux concepts de subsidiarité / Subsidiarität – Francis Demier : Etat et région dans la France du XIXe siècle – Brigitte Krulic : Le modèle centralisateur français : la relecture national-populiste de Maurice Barrès – Pascale Cohen-Avenel : Le principe de subsidiarité dans l’Allemagne du Vormärz – Volker Neumann : Subsidiarität im Sozialstaat / La subsidiarité dans l’Etat social – Otmar Seul/Anna-Lisa Heyne : Le principe de subsidiarité en droit du travail allemand Hiérarchie des normes et principe de subsidiarité – Dieter Grimm : Subsidiarität und Föderalismus / Subsidiarité et fédéralisme – Pierre-Henri Prélot : La subsidiarité et le droit constitutionnel français – Jean Claude Boual : Le principe de subsidiarité Son utilisation par les Etats membres et les institutions communautaires – Bernd Zielinski : Subsidiarité, catholicisme social et économie sociale de marché – Cornelia Stubbe : Le principe de la subsidiarité dans le cadre de la politique européenne du développement territorial – l’exemple franco-allemand.

Auteurs/Responsables de Publication

Stephanie Rohlfing-Dijoux, docteur en droit allemand de l’Université de Francfort sur Main et en droit privé de l’Université Paris I Sorbonne, est Professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Elle dirige le cursus intégré droit franco-allemand en sciences juridiques et assure la co-direction du Master 2 bilingue des droits de l’Europe. Responsable de la partie droit allemand du Master Juriste européen, elle est également membre du CRPM de l’Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense.
Kerstin Peglow, Docteur en droit de l’Université Paris II Panthéon Assas, est Maître de conférences à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense dans le cursus intégré franco-allemand en sciences juridiques et membre du Centre de Recherches Pluridisciplinaires Multilingues. Responsable pédagogique du Master 1, Droit international et européen, ses enseignements portent sur le droit constitutionnel, le droit civil et le droit international économique.

Plus d’informations

5/ Isabella KRASNICKA, Magdalena PERKOWSLA, How to become a lawyer ?

Izabela KRASNICKA, Magdalena PERKOWSKA (eds.): How to bedome a lawyer ?, Peter Lang, Collection Cultures juridiques et politiques, 2013, 167 p.

CJEP 5_UG.indd

Texte de présentation

The present publication collects the contributions of the colloquium «How to Become a Lawyer in Europe», which took place on June 4, 2010 in Andorra la Vella – within the frame-work of the 15th annual meeting of the representatives of the Network of European Universities in Legal Studies.
We gathered articles concerning not only many European countries but also the United States and a special contribution is made to the system in California (USA). Each part is a unique guide through internal regulations leading to different legal professions. The articles present the academic education system in the field of law and also special requirements and professional exams giving the right/permission to perform legal professions. The reader will see the differences and similarities especially in the European systems of the presented countries.

Contenu

Joan Miquel Rascagneres: The Profession Of Lawyer In The Principality Of Andorra – Ulrike Brandl: How To Become A Lawyer In Austria – Martin Kopa/Maxim Tomoszek: How To Become A Lawyer In The Czech Republic – Anthony Dursi: Becoming A Lawyer In England And Wales – Stephanie Dijoux: How To Become A Lawyer In France – Claudia Schlüter: How To Become A Lawyer In Germany – Gianmaria Ajani: How To Become A Lawyer In Italy – Rajendra Parsad Gunputh: The Professional And Vocational Training Of Lawyers According To The Anglo-Saxon Model In A Mixed Legal System – The Case Of The Republic Of Mauritius – Izabela Krasnicka/Izabela Skomerska-Muchowska: How To Become A Lawyer In Poland? – Laura Magdalena Trocan: How To Become A Lawyer In Romania – Guilherme Waldemar D’Oliveira Martins/Raquel Franco: How To Become A Lawyer In Portugal And In Spain – Damiano Canapa: How To Become A Lawyer In Switzerland – Charles F. Szymanski: The Process for Becoming An Attorney In The United States – Frank Romano: So You Want To Be A Lawyer In California (USA).

Responsables de publication

Izabela Krasnicka holds a PhD degree in law and teaches at the Faculty of Law, University of Bialystok, Poland. Her areas of interest concern: public international law (with special emphasis on the law of aviation), legal system of the US, the constitutional law of the EU as well as legal education. Dr Krasnicka is the Polish side director of the Comparative US-EU Law Summer Law Program, lecturer for the Comparative & International Business and Trade Summer Law Program. She is also on the Board of the Polish Legal Clinics Foundation and the Dean’s Representative for International Relations.
Magdalena Perkowska holds a PhD degree in law and teaches at the Faculty of Law, University of Bialystok, Poland. Her areas of interest concern: criminal law, criminology (with special emphasis on the foreigners’ criminality, Swiss criminal law). Dr Perkowska is LLP-Erasmus Outgoing Staff and Students Coordinator at her home Law Faculty.

4/ La réglementation européenne relative à la discrimination fondée sur l’âge : conséquences sur le droit du travail français

par Stefanie BOUQUET

Préface du professeur Joachim GRUBER, Université Paris Ouest-Nanterre la Défense 

Collection: Cultures juridiques et politiques – volume 4

dirigée par Stephanie ROHLFING-DIJOUX et Otmar SEUL  

Année de publication: 2012 
Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2012. XXVIII, 243 p. 
ISBN 978-3-0343-1174-8 br.  (Hardcover) 

 Texte de présentation

Le droit de l’Union européenne n’a eu jusqu’à présent qu’une influence minime sur le droit du travail car il n’existe que peu de directives et de règlements le concernant. Dans les domaines pour lesquels l’UE a déjà édicté des règles, l’influence du droit de l’Union est cependant très importante. Cela vaut en particulier pour la réglementation établissant une protection contre la discrimination.
Pendant longtemps, ce sont les questions relatives à la discrimination en raison du sexe qui ont occupé le premier plan. En la matière, la CJUE a depuis lors apporté des réponses à la plupart des questions fondamentales. Les tribunaux sont désormais de plus en plus souvent confrontés à des plaintes pour discrimination fondée sur l’âge. C’est à cette thématique actuelle que le présent travail est consacré. Cette étude est d’autant plus intéressante qu’elle examine la compatibilité des règles de droit français avec le droit de l’Union : or en France – contrairement à ce qu’il se passe, par exemple, en Allemagne – l’Etat influe souvent sur le marché du travail via les lois qu’il adopte. 

Contenu

Contenu : Droit du travail – Discrimination fondée sur l’âge – Droit de l’Union européenne. 

Auteur(s)/Responsable(s) de publication

Stefanie Bouquet est Docteur en droit de l’université Julius-Maximilian-Würzburg. Après des débuts en tant qu’avocate, elle décide de s’orienter vers l’université. Elle entreprend pour cela une thèse et travaille alors à l’université Heinrich-Heine-Düsseldorf où elle rejoint la Chaire de recherche de droit comparé et droit du travail. Mère de deux filles franco-allemandes, elle décède à 36 ans, après avoir vérifié et renvoyé le manuscrit de sa thèse. Ce livre posthume est la traduction française et actualisée du livre original, né de sa volonté, et de son courage.

Site de l’éditeur

3/ Human Rights Abuses in the Contemporary World, éd. par R. ALLEWELDT, R. CALLSEN et J. DUPENDANT

Tri-National Workshop, Tbilisi, September 2011 

Collection: Cultures juridiques et politiques – volume 3

Responsables de publication :

Ralf Alleweldt, LL.M. (EUI), PhD (Heidelberg) is an Interim Professor of Law at the University of Munich and Teaching Fellow at the European University Viadrina Frankfurt (Oder). His research focuses on international human rights law, prevention of torture, refugee law and constitutional justice. 
Raphaël Callsen
, Master en Droit (Paris Ouest), is a research assistant and PhD candidate – in cotutelle with Paris Ouest University – at the Institute for Labour Law of Göttingen University. His research focuses on the law of international labour relations.
Jeanne Dupendant 
is PhD candidate (under the supervision of Professor J.-M. Thouvenin) and teaching assistant at Paris Ouest University and member of the CEDIN. She holds an LLM (Universität Potsdam) and a Master-degree (Paris Ouest).

Année de publication: 2012

Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2012. X, 211 pp.
ISBN 978-3-0343-1147-2 br.  (Softcover)
Poids: 0.300 kilo, 0.661 lbs

Commander l’ouvrage

Les élections législatives en Géorgie se sont déroulées hier (dimanche 30 septembre 2012) dans l’ombre d’un récent scandale de torture. Il y a à peu près un an, des jeunes chercheurs de l’Université du Caucase (Géorgie) ainsi que des universités de Potsdam (Allemagne) et de Paris Ouest Nanterre La Défense ont ouvert de nouvelles perspectives sur la façon de prévenir efficacement des violations des droits de l’homme. Les actes de ce premier atelier trinational viennent de paraître aux éditions Peter Lang dans la collection « Cultures juridiques et politiques » (éditée par Stéphanie Rohlfing-Dijoux et Otmar Seul). Ils rassemblent douze contributions qui analysent entre autres la protection des droits de l’homme en Géorgie, l’influence des droits de l’homme sur le droit international privé et l’émergence d’obligations directes pour les entreprises transnationales.

Raphaël CALLSEN

Texte de présentation

At the 60th Anniversary of the Universal Declaration of Human Rights, the General Assembly of the United Nations States deplored that «in no country or territory can it be claimed that all human rights have been fully realized at all times for all. Human beings continue to suffer from the neglect and violation of their human rights and fundamental freedoms». Especially in Georgia, human rights abuses are a painful part of recent history. The tri-national workshop organized by the Caucasus School of Law (Georgia) and the Universities of Paris Ouest Nanterre La Défense (France) and Potsdam (Germany) opened new perspectives on how to effectively prevent such violations. Are preventive mechanisms necessary? Is «soft law» more effective than «hard law»? Is there a contradiction between the right of people to selfdetermination and territorial integrity? Who is bound by human rights in armed conflicts? Do human rights play a role in criminal law? Which mechanisms allow for an application of human rights in Private International Law? Are transnational corporations liable for human rights violations? These and other issues are explored in twelve selected papers written in English, French and German.

Contenu

Otmar Seul: Foreword – Raphaël Callsen/Jeanne Dupendant/Ralf Alleweldt: Introduction – Ioseb Kelenjeridze : Les rapports entre démocratie et droits de l’Homme – l’exemple du Conseil de l’Europe et de la Géorgie – Giorgi Asatiani: Questions of the death penalty in Georgia and former Eastern Bloc countries – Ralf Alleweldt: Prevention of torture in the Black Sea region – progress or stagnation? – Jean-Marc Thouvenin: Is there a contradiction between self-determination and territorial integrity? – Nina Kapaun: Human rights aspects of targeted killings – Olaf Seiring: Direct human rights obligations of non-state parties to armed conflicts: between positive international law and human rights aspirations – Eliette Mirau-Gondoin: Der Beitrag des ICTY and ICTR zur Entwicklung des Völkerstrafrechts zu sexueller Gewalt – Rieke Arendt: Die Sicherungsverwahrung vor dem EGMR, dem Bundesverfassungsgericht und dem Conseil Constitutionnel – Rechtsvergleich und Ausblick – Raphaël Callsen: Human rights and public policy exception in private international law – Romuald Di Noto : Le droit au respect de la vie privée et familiale, nouveau paradigme en droit international privé des personnes ? – Jeanne Dupendant : Le Pacte Mondial des Nations Unies, un mécanisme efficace de protection et de promotion des droits de l’Homme ? – Caroline Breton : La responsabilité civile extraterritoriale des entreprises multinationales au regard des droits de l’homme.

2/ La solidarité dans l’Union européenne / Solidarität in der Europäischen Union, éd. par Otmar SEUL et Tomas DAVULIS.

Année de publication: 2012 Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2012. X, 294 p./S.
ISBN 978-3-0343-1122-9 br.

Texte de présentation

La pratique normative communautaire invite à penser que la solidarité a d’abord été retenue au profit des Etats eux-mêmes, comme une expression renforcée de leur engagement de coopération au sein de la communauté européenne. La solidarité entre les personnes peine au contraire à s’affirmer dans l’espace européen. En revenant sur les fondements de la solidarité – notamment à partir des philosophies inspirant les politiques nationales, internationales et européennes de solidarité -, les auteurs qui s’expriment dans le présent ouvrage s’intéressent à la diversité des situations et mécanismes auxquels renvoient la notion de solidarité : ils se proposent d’identifier le concept, en le distinguant de catégories voisines : coopération (entre Etats), harmonisation (des pratiques et réglementations), cohésion (sociale) ou coordination (des politiques nationales).
Die normative Entwicklung der Gemeinschaft legt den Gedanken nahe, dass Solidarität zunächst den Mitgliedstaaten selbst, als verstärkter Ausdruck ihrer Verpflichtung zur Zusammenarbeit, vorbehalten ist. Solidarität zwischen Personen hingegen ist im europäischen Raum noch in der Entwicklung begriffen. Die Autoren dieses Bandes interessieren sich für Genese und Entwicklung des Solidaritätsbegriffes – im Zusammenhang mit den Philosophien, die den nationalen, internationalen und europäischen Politiken der Solidarität zugrunde liegen: es geht ihnen darum, den Begriff «Solidarität» zu definieren und gegenüber benachbarten Denkkategorien wie Kooperation (zwischen Staaten),Vereinheitlichung (von Praktiken und Regelungen, (sozialer) Kohäsion oder Koordinierung (nationaler Politiken) abzugrenzen.

Contenu

Contenu/Inhalt: Isabelle Vacarie : Enjeux et objectifs d’une Université d’été sur la solidarité – Otmar Seul : Synthèse des travaux – Soazick Kerneis : Solidarité contractuelle, solidarité organique. Jalons historiques – Jean-Jacques Briu : Spectre sémantique du concept de solidarité. Analyse sur corpus français et allemand (18e -20e siècles) – Brigitte Krulic : Fraternité et solidarité: l’adaptation du modèle républicain français à la dimension sociale – Bernd Zielinski : Economie, Etat et solidarité sociale dans la pensée de Gustav Schmoller et d’Emile Durkheim – Erhard Denninger: Solidarität als Verfassungsprinzip. Ideengeschichtlicher Hintergrund und moderne Deutungsversuche – Lucie Laithier : La solidarité dans l’Union européenne, l’identité de l’Union européenne – Vissarion Giannoulis : La confiance mutuelle comme fondement du principe de la reconnaissance mutuelle des décisions judiciaires en matière pénale : entre l’optimisme politique et le scepticisme juridique – Timo Tohidipur: Solidarität in der europäischen Asyl- und Flüchtlingspolitik – Tomas Davulis : Recherches sur la complémentarité et les conflits entre les droits fondamentaux de l’Homme et les libertés du marché intérieur – Alina Rymalova: Verstärkte Solidarität in demokratisch organisierten Unternehmen – Otmar Seul : Travail en groupe et « solidarité ouvrière » sur les lieux du travail – retour sur les années 1990 – Peter Jansen: Solidarität und Konkurrenz – Perspektiven eines deutschen Gewerkschaftspluralismus – Meinhard Zumfelde: Solidarität und Streik – Cornelia Stubbe: Solidarität und grenzüberschreitende Kooperation in Europa – am Beispiel der Euroregion Pomerania.

Auteur(s)/Responsable(s) de publication

Otmar Seul est professeur émérite d’allemand juridique et de civilisation allemande à l’Université de Paris Ouest- Nanterre ; il est cofondateur et co-directeur (1994-2011) du cursus intégré franco-allemand en sciences juridiques Paris Ouest-Potsdam (UFA).
Otmar Seul (Dr. Dr. h. c.) ist em. Professor für Rechtssprache und Deutschlandkunde an der Universität Paris Ouest-Nanterre; Mitbegründer und Kodirektor (1994-2011) des integriertendeutsch- französischen Studiengangs in den Rechtswissenschaften Paris Ouest- Potsdam (DFH).

Docteur en Droit, Tomas Davulis est professeur associé et directeur de l’Institut du Travail et Vice-doyen de la Faculté de Droit de l’Université de Vilnius (Lituanie).
Dr. Tomas Davulis ist Dozent und Leiter des Instituts für Arbeitsrecht, Prodekan der Juristischen Fakultät der Universität Vilnius (Litauen).

1/La transmission de terminologie et de concepts juridiques dans l’espace européen, Allemagne – France – Russie, éd. par Stephanie Rohlfing-Dijoux.


Texte de présentation

L’approche interdisciplinaire entre le droit et les différentes langues traitées contribue à approfondir la connaissance et la compréhension respectives de la terminologie et des concepts juridiques. La recherche scientifique et la transmission de la langue de spécialité de droit nécessitent le recours et la collaboration de multiples disciplines.
Les interventions réunies dans le présent volume revêtent une dimension interdisciplinaire et comportent une analyse scientifique de la terminologie juridique dans plusieurs langues de l’espace juridique européen. Elles mettent l’accent sur la transmission de ces connaissances linguistiques dans le cadre des doubles cursus en sciences juridiques. La dimension pédagogique d’enseignement des langues pour accompagner des études en sciences juridiques et faciliter ainsi la réussite d’un double cursus en droit a été également traitée dans les travaux présentés à ce colloque.

Contenu

Karl-Heinz Eggensperger : Dispositif hypermédia de préparation aux études en droit constitutionnel pour les lnn (locuteurs non-natifs) – Annette Sousa Costa : La mise en ligne d’un glossaire juridique bilingue pour les étudiants des cursus Droit français/Droit allemand – Stéphanie Rohlfing-Dijoux : La méthodologie juridique en France et en Allemagne : Différences et convergences – Korinna Lindner: Deutsche Fachsprache Recht für Studienanfänger – Géraldine Demme : Langues et droits européens : influences croisées entre concepts juridiques nationaux et entreprise d’harmonisation au sein de l’Union européenne, à l’exemple de la directive concernant les agents commerciaux – Kerstin Peglow : Terminologie et concepts en droit des sociétés allemand et français comparés – Joachim Gruber: Fremdsprachige Verträge unter deutschem Recht – Rechtliche und übersetzungstechnische Aspekte – Antoine R. Cuny de La Verryère : La traduction franco-allemande dans la recherche en droit bancaire et financier – Anne Gazier : Quelques difficultés de la traduction en russe de notions du droit administratif français

Comments are closed.