Evénements – Année par année

Evénements de l’année 2015

LES ÉTUDIANTS DE L3 DU CURSUS FRANCO-ALLEMAND EN SCIENCES JURIDIQUES REMPORTENT LE PRIX DES TD « DROITS DES LIBERTÉS FONDAMENTALES » À L’UNIVERSITÉ DE PARIS OUEST EN RÉDIGEANT LA PREMIÈRE DÉCLARATION DES « DROITS DE L’HOMME » (…PAR OPPOSITION AUX…DROITS DES FEMMES ! »)

Sous la direction de Madame Asimina TSALPATOUROU (chargé de travaux dirigés), les étudiants de 3ème année de licence du cursus franco-allemand en sciences juridiques ont participé à un « jeu » mis en place dans le cadre des travaux dirigés de droit des libertés fondamentales à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Ce beau projet a été initié par Mesdames Céline FERCOT et Patricia RRAPI, Maîtres de conférence en droit public à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.

Tout au long du semestre et en dehors de leurs obligations de travail semestriel, chaque groupe d’étudiants devait inventer et réaliser une déclaration de nouveaux droits. A la fin du semestre, un jury composé d’enseignants (doctorants, professionnels, maîtres de conférences et professeurs agrégés) a voté pour la meilleure déclaration parmi celles réalisées par chaque groupe de TD.

Déclaration de DHM

Quelques citations du jury lors de la communication des gagnants :

« Je suis enthousiasmée par l’attachement à la question de l’égalité des sexes, qui fait ici projet de société. » « 

« Vives félicitations à l’ensemble des équipes, pour la qualité de leur travail. C’est une grande réussite et vous pouvez être fières de vos étudiant-e-s (et de vos enseignements!) »

« « and the winner is … La déclaration universelle des droits de l’homme !! (Qui se détache de loin)».

Madame Asimina TSALPATOUROU a déclaré que « nous sommes ravis que le groupe C01 des étudiants du parcours franco-allemand, que j’ai eu la chance de diriger lors de la première édition de ce jeu-concours, ait gagné le premier prix, qui sera assorti d’une visite organisée au Conseil constitutionnel. Le travail et la créativité des étudiants est remarquable, tant sur le plan de la présentation que du contenu. Ils ont fait preuve de leur talent et du fait qu’ils peuvent mener à bien un projet auquel ils croient, sans contrepartie et malgré leur charge de travail semestriel. Et, surtout, ils ont contribué à l’enrichissement de la pensée collective, ce qui est leur plus grande réussite ! »

Déclaration-photo

Parmi les étudiants engagés dans ce concours, Nilai LEGORGEU et Sophie DUSSAUSSOIS ont joué un rôle important de coordinatrices en étant les « correspondantes » entre Mme TSALPATOUROU et le groupe ; l’introduction est majoritairement due à Elise FOURNIS ; Maxime LIBISZWESKI et Anne FOCK ont été en grande partie responsables de la mise en forme de la déclaration.

Les gagnants du concours sont :

Amiot Morgane
Aznar-Schwarz Johanna
Beurtheret Carol
Cardonna Suzanne
De Mari Alice
Deloum Sabrina
Dittmar Eugen
Dussaussois Sophie
Fock Anne
Fournis Elise
Gaillard Michet de Champris Boniface
Ginoux Raphael
Held Johannes
Hillert Veronika
Kalaf Mariam
Lapham Natalie
Legorgeu Nilai
Libiszewski Maxime
Martin Clemence
Strichau Silvia
Susuyama Emmanuel
Uri Tom
Von-Lintig Johannes
Vorderbrugge Marten
Weber Simon
Werner Isabelle

Pour le texte de la « Déclaration des droits de l’homme » au format PDF, cliquez ici.

***

Evénements de l’année 2014

***

13 NOVEMBRE 2014 : JOURNÉE À L’OCCASION DES 20 ANS DU CURSUS FRANCO-ALLEMAND EN SCIENCES JURIDIQUES PARIS OUEST/POTSDAM

Crédit photographique : M.-B. VENENCIE

20ans120ans2

***

1994 – 2014 

Le cursus intégré franco-allemand en sciences juridiques 

Potsdam / Paris Ouest-Nanterre-La Défense 

fête ses 20 ans  

 le 12 juillet 2014 à 11.00 h 

12.7.2014: 20 Jahre Deutsch-Französischer Studiengang Rechtswissenschaften

Article paru sur le site de l’Université de Potsdam

[Photo] Otmar Seul

Am Samstag, dem 12. Juli 2014 haben wir an der Universität Potsdam das 20-jährige Bestehen des Deutsch-Französischen Studiengangs Rechtswissenschaften gefeiert, den unsere Universität gemeinsam mit ihrer Partneruniversität Paris Ouest – Nanterre – La Défense betreibt. Nach einer Begrüßung durch den Dekan der Juristischen Fakultät (Prof. Dr. Tobias Lettl) und Eröffnungsworten des Studiengangsleiters (Prof. Dr. Tilman Bezzenberger) sowie seitens unseres Alumnivereins (des Vereins für deutsch-französische Studienbeziehungen – VdfS e.V.) hielt der ehemalige Präsident unserer Partneruniversität Paris Ouest, Herr Prof. Dr. André Legrand, Rückschau auf seine langjährigen Erfahrungen und Erkenntnisse, die er als Gastprofessor im Rahmen des Studiengangs gewonnen hat.

Höhepunkt der Veranstaltung war die Ehrung eines der Gründerväter des Studiengangs, nämlich von Herrn Prof. Dr. Otmar Seul durch die Übergabe einer ihm gewidmeten Festschrift (Die deutsch-französischen Rechtsbeziehungen, Europa und die Welt – Les relations juridiques franco-allemandes, l’Europe et le monde, Liber amicorum Otmar Seul, hrsg. v. Tilman Bezzenberger, Joachim Gruber und Stephanie Rohlfing-Dijoux, Nomos Verlagsgesellschaft, Baden-Baden 2014). In seiner Laudation hob Professor Bezzenberger das große Engagement und die eindrucksvolle Persönlichkeit des Jubilars hervor, der nicht nur den Deutsch-Französischen Studiengang geprägt, sondern auch weit darüber hinaus die Internationalisierung der Juristenausbildung vorangetrieben hat. Der Jubilar bedankte sich ausführlich für diese Ehre, und er bedankte sich vor allem auch und bei seinen Wegbegleitern, namentlich bei Herrn Prof. Dr. Werner Merle, der den Studiengang auf deutscher Seite mitbegründet hat, sowie bei der gegenwärtigen französischen Studiengangsleiterin, Frau Prof. Dr. Stephanie Dijoux.

[Photo] André Legrand

Nach einer Imbisspause auf Einladung unseres Alumnivereins ging es am Nachmittag mit fachlichen Vorträgen von Absolventen weiter. Die vier Absolventen referierten über vielfältige Themen wie sexuelle Gewalt in bewaffneten Konflikten (Eliette Mirau-Gondoin), das vor 20 Jahren reformierte französische Strafgesetzbuch (Alix Giraud), Rechtsprobleme und Haftungsrisiken bei Studentenparties (Jean-Baptiste Lhuillier) und interkulturelle Kommunikation (Dr. Elske Hildebrandt). Nach der Übergabe von Zertifikaten der Deutsch-Französischen Hochschule an die Absolventen des Studiengangs sowie von Zertifikaten des VdFS e.V. an die Tutoren schloss ein Sektempfang den Tag ab.

Für ihre aktive Mitgestaltung an dieser Feier möchten wir uns bei Frau Svenja Leonard bedanken, der Vorsitzenden des VdfS e.V., aber natürlich auch bei den vielen weiteren unermüdlichen Helfern und ganz besonders bei Frau Michelle Lechner, die sich um die Organisation des Studiengangs kümmert und wie immer die Fäden souverän in der Hand hatte. Nicht vergessen wollen wir schließlich die Band „Der letzte infantile Gedanke“ und deren musikalisches Rahmenprogramm. Der Deutsch-Französischen Hochschule, dem Dekanat sowie dem Verein der Freunde und Förderer der Juristischen Fakultät sprechen wir unseren Dank für ihre finanzielle Unterstützung aus.

*

Ganz europäisch

Birgit Mangelsdorf Referat für Presse- und Öffentlichkeitsarbeit
Universität Potsdam

Deutsch-Französischer Studiengang Rechtswissenschaften der Universität Potsdam wird 20

Article paru sur le site idw- Informationsdienst Wissenschaft le 14/07/2014

Der Deutsch-Französische Studiengang Rechtswissenschaften, dessen 20. Geburtstag die Hochschule gerade beging, ist ein Erfolgsmodell. Das Studienangebot wird gemeinsam von den Universitäten Potsdam und Paris Ouest angeboten. Rund 1.650 Deutsche und Franzosen haben es in den letzten beiden Jahrzehnten wahrgenommen. Derzeit entsteht ein binationales Doktorandenkolleg. Die Deutsch-Französische Hochschule bewilligte zunächst für drei Jahre die Mittel. 

Der Deutsch-Französische Studiengang der Universitäten Potsdam und Paris Ouest-Nanterre-La Dèfense wurde 1994/1995 von den Professoren Werner Merle (Potsdam) und Otmar Seul (Paris) ins Leben gerufen und seither fortentwickelt. Heute ist er der größte und bedeutendste seiner Art und an beiden Partneruniversitäten fest verankert und besitzt Modellcharakter für Deutschland und ganz Europa. Sein nachhaltiger Erfolg macht seit nunmehr 20 Jahren deutlich, dass die europäische Kooperation im Hochschulbereich auch in der Juristenausbildung, die im Vergleich zu den meisten anderen Studiengängen sehr länderspezifisch ist, möglich ist. 

Die Absolventen beider Länder sind nach Abschluss ihres Studiums auf ein Berufsleben im internationalen Umfeld vorbereitet und haben umfassende Kenntnisse im deutschen und im französischen Recht. Die deutschen und ein Teil der französischen Studiengangsteilnehmer verbringen die ersten beiden Jahre ihres Studiums an der Universität Potsdam und durchlaufen hier zusätzlich zum regulären deutschen Grundstudium den Vorlesungszyklus zum französischen Recht. Im dritten Jahr gehen diese Studierenden nach Paris und erwerben dort das französische Bachelor-Diplom (licence en droit). Die deutschen Studierenden kehren anschließend nach Potsdam zurück und bringen hier ihr deutsches Jura-Studium zu Ende. Andere französische Studierende verbringen die ersten beiden Jahre an der Universität Paris Ouest und studieren dann im dritten Jahr in Potsdam. Die erworbenen Studienleistungen werden in Paris Ouest als reguläre Bestandteile des dortigen Licence-Studiums anerkannt. Entsprechendes gilt für französische Master-Studierende in Potsdam. 

Besonders hervorzuheben am Deutsch-Französischen Studiengang ist, dass das jeweils andere ausländische Recht integraler Bestandteil des einheimischen Jura-Studiums ist. Die Juristische Fakultät der Universität Potsdam bietet zusätzlich zum klassischen deutschen Jurastudium Blockvorlesungen zum französischen Recht in französischer Sprache an, die zumeist Gastdozenten der Pariser Universität abhalten, was in Deutschland einmalig zu sein scheint. Gleichzeitig gehören Lehrveranstaltungen zum deutschen Recht in deutscher Sprache zum Programm der Universität Paris Ouest, die zum Teil Dozenten der Universität Potsdam bestreiten. 
Der Studiengang stößt auf große Resonanz, sowohl unter den deutschen als auch unter den französischen Studieninteressenten. Gegenwärtig belegen ihn 37 Deutsche und 81 Franzosen an der Universität Potsdam und 17 Deutsche an der Universität Paris Ouest. Insgesamt haben in den vergangenen zwei Jahrzehnten nicht weniger als 1.650 Deutsche und Franzosen den Studiengang durchlaufen. Sie sind heute überwiegend in Rechtsanwaltskanzleien, internationalen Organisationen und wissenschaftlichen Einrichtungen tätig. Seit Kurzem verleiht die Juristische Fakultät nach erfolgreichem Abschluss des Studiengangs den Grad eines Bachelor of Laws (LL.B.) mit der Qualifikation „Deutsch-Französische Studien“. 

Das kommende deutsch-französische Doktorandenkolleg wird zunächst für drei Jahre von der Deutsch-Französischen Hochschule gefördert. Die Institution stellt jährlich 12.000 Euro für Forschungsaufenthalte, binationale Projekte und anderes zur Verfügung. Geplant ist ebenfalls ein gemeinsames Doktorandenseminar und die Anbindung des Kollegs an die Potsdam Graduate School, einer vernetzten Dach- und Fördereinrichtung für alle Promovierenden und Graduiertenprogramme der Universität Potsdam. Es wäre nach einem binationalen Doktorandenkolleg in der romanistischen Linguistik das zweite, das sich hier etabliert.

*

Universität Potsdam

Faculté de Droit

August-Bebel-Str. 89,

14482 Potsdam,

bâtiment 1, salle H10

PROGRAMME : EN FRANÇAIS / AUF DEUTSCH

PHOTOS (Crédit : J.-P. MORELOU)

DISCOURS DE REMERCIEMENT/DANKREDE, PR. OTMAR SEUL

DISCOURS DU PR. André LEGRAND

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’UNIVERSITÉ DE POTSDAM

Prof. Dr. Tilman BEZZENBERGER et Alix GIRAUD (Doctorante)

Prof. Dr. Tilman BEZZENBERGER et Alix GIRAUD (Doctorante)

Prof. André Legrand, Prof. Dr. Eckart Klein, Dr. Kerstin Peglow, Prof. Dr. Gôtz Schulze, Mme Annette Hellmann, Prof. Otmar Seul, Mme Michelle Lechner

Prof. André Legrand, Prof. Dr. Eckart Klein, Dr. Kerstin Peglow, Prof. Dr. Gôtz Schulze, Mme Annette Hellmann, Prof. Otmar Seul, Mme Michelle Lechner

Prof. Stéphanie Dijoux, Prof. Dr. Tilmann Bezzenberger, Prof. Sylvaine Hughes, Dr. Kerstin Peglow, Mme Michelle Lechner

Prof. Stéphanie Dijoux, Prof. Dr. Tilmann Bezzenberger, Prof. Sylvaine Hughes, Dr. Kerstin Peglow, Mme Michelle Lechner

***

Remise du Liber Amicorum au Professeur Otmar Seul

Université de Paris Ouest Nanterre La Défense,

le 21 mars 2014

PHOTOS (Crédit : M.-B. VENENCIE)

(de gauche à droite) Prof. Joachim GRUBER, Prof. Otmar SEUL, Prof. Stephanie ROHLFING-DIJOUX, Prof. Dr. Tilman BEZZENBERGER

(de gauche à droite) Prof. Joachim GRUBER, Prof. Otmar SEUL, Prof. Stephanie ROHLFING-DIJOUX, Prof. Dr. Tilman BEZZENBERGER

(de gauche à droite) Prof. Dr. Heinz HOLZHAUER, Prof. Otmar SEUL, Prof. Dr. Werner MERLE

(de gauche à droite) Prof. Dr. Heinz HOLZHAUER, Prof. Otmar SEUL, Prof. Dr. Werner MERLE

La mise du Liber Amicorum a eu lieu en présence d’une assistance fournie !

La mise du Liber Amicorum a eu lieu en présence d’une assistance fournie !

Die deutsch-französischen Rechtsbeziehungen, Europa und die Welt / Les relations juridiques franco-allemandes, l’Europe et le mondeLiber Amicorum Otmar Seul

Liber Amicorum Otmar Seul

Die deutsch-französischen Rechtsbeziehungen, Europa und die Welt. Les relations juridiques franco-allemandes, l’Europe et le monde

Liber amicorum Otmar Seul

Herausgegeben von Prof. Dr. Tilman BezzenbergerProf. Dr. Joachim GruberProf. Stéphanie Rohlfing-Dijoux

2014, 570 S., Gebunden, 
ISBN 978-3-8487-1119-2

Acheter l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Der mit dieser Festschrift Geehrte ist emeritierter Professor der Universität Paris Ouest Nanterre La Défense, wo er sich vor allem mit Fragen der Arbeitnehmerpartizipation befasst und zahlreiche internationale Studienprogramme begründet hat, insbesondere den deutsch-französischen Jurastudiengang mit der Universität Potsdam. Der Schwerpunkt der insgesamt 40 Beiträge zu dieser Festschrift liegt daher auf rechtsvergleichenden Abhandlungen zum deutschen und zum französischen Recht. Darüber hinaus finden sich in dem Buch Beiträge zum Recht in Russland, Weißrussland, Polen, Spanien und China. Abgerundet wird das Themenspektrum durch europarechtliche Analysen und Varia.

Présentation par Mathieu CONAN, Directeur de l’UFR de Droit et Science politique de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense :

Ce liber amicorum est un hommage à Otmar Seul, Professeur émérite à l’Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, en reconnaissance tant de son oeuvre scientifique – consacrée en particulier à la démocratie industrielle ainsi qu’aux droits et pratiques de la participation des salariés aux décisions dans l’entreprise – que de ses démarches en faveur de l’internationalisation des études et de la recherche.

Cofondateur notamment des cursus intégrés franco-allemands en sciences juridiques mis en place par les universités de Paris Ouest et de Potsdam en 1994, il est devenu par la suite un pionnier en matière d’universités d’été franco-allemandes en collaboration avec des facultés de droit de pays tiers (Vilnius, Minsk, Skopje, Pristina, Tirana, Tunis-Casablanca …).

Les recherches et les activités d’Otmar Seul s’inscrivant dans une dimension interculturelle franco-allemande et européenne, une grande partie des textes de la présente publication sont consacrés au droit comparé ainsi qu’à l’évolution du droit en France et en Allemagne. Ils sont complétés par des textes portant sur le droit d’autres pays de l’Union européenne (Espagne, Pologne) et des pays hors Union européenne (Biélorussie, Russie, Maghreb, Chine), ainsi que par des contributions revenant sur l’histoire des cursus intégrés Paris Ouest-Potsdam et le contexte de leur genèse, favorisée par les politiques d’européisation des études en France et en Allemagne. Cet ouvrage obéit également à la tradition des ‘mélanges universitaires’ en rassemblant différentes études de théorie générale du droit et d’histoire des idées politiques

Mit Beiträgen von:

*Vorwort der Herausgeber: Otmar Seul

*Avant-propos du directeur de l´UFR Droit et Science Politique de l´Université Paris Ouest Nanterre La Défense, M. le professeur Matthieu Conan

*Tilman Bezzenberger / Marie-France Nicolas-Maguin, Lohnt sich das Abstraktionsprinzip? Eine rechtsvergleichende Skizze aus deutscher und französischer Sicht

*Ulrike Brandl, Mobilität von Studierenden in der rezenten Judikatur des EuGH

*Raphael Callsen, Réflexions de droit comparé sur les limites de la représentation du personnel: l’intégration des salariés mis à disposition dans l’entreprise utilisatrice

*Céline Chassang, Le droit pénal des étrangers : étude de la peine d’interdiction du territoire français

*Géraldine Demme, Nutzen und Grenzen der ökonomischen Analyse des Rechts in Europa

*Romuald di Noto, La portée objective de l’autorité de la chose (qui n’a pas été) jugée – Un aperçu de droit comparé

*Heinrich Dörner, Der Anwendungsbereich des deutsch-französischen Abkommens über den Güterstand der Wahl-Zugewinngemeinschaft

*Karl-Heinz Eggensperger, Wissensverarbeitung aus Vorlesungen in der Fremdsprache

*Mounir Fendri, Le Système Méditerranéen des Saint-simoniens: Un projet précurseur de l’Union pour la Méditerranée

*Anne Gazier, Le Code civil de la Fédération de Russie et l´Europe

*Alix Giraud / Wolfgang Mitsch, Le meurtre aggravé en droit pénal allemand et français

*Joachim Gruber, Die deutsch-französische Zusammenarbeit auf völkerrechtlich-institutionalisierter Ebene: Die Deutsch-Französische Hochschule, das Deutsch-Französische Jugendwerk und das Deutsch-Französische Forschungsinstitut Saint-Louis

*Uwe Hellmann, Gemeinsamkeiten und Unterschiede im deutschen und französischen Strafrecht

*Heinz Holzhauer, Rechtssprache, Rechtsverständnis und Europäische Finanzkrise

*Peter Jansen, Deutschland – Modell für Europa?

*Rainer Kemper, Die deutsch-französische Wahl-Zugewinngemeinschaft – Anmerkungen aus deutscher Perspektive

*Eckart Klein, Der Elysée-Vertrag vom 22. Januar 1963

*Winfried Kluth, Entwicklung und Systemfunktionen der deutschen Berufsgerichtsbarkeit unter besonderer Berücksichtigung des Einflusses des französischen Rechts

*Marita Körner, Der Entwurf einer EU-Datenschutzverordnung – Rechtsangleichung durch den Abbau von Freiheitsrechten?

*Volkmar Kreissig, Arbeitnehmerpartizipation in Deutschland und Frankreich

*Lucie Laithier, La contribution de la Cour de justice à la formation d’une communauté politique européenne

*Darya Lando, Die Harmonisierung der Rechte zum Schutz des geistigen Eigentums in Weißrussland

*André Legrand, Droits d’inscription et unité du système universitaire allemand

*Werner Merle, Erinnerungen. Zur Entstehung und Entwicklung des deutsch-französischen Studiengangs Rechtswissenschaften Potsdam / Paris X Nanterre

*Jean-Pierre Morelou, René Capitant, le dernier Garde des Sceaux du général de Gaulle

*Volker Neumann, Eine deutsch-französische Rezeptionslegende: René Capitant und Carl Schmitt

¨Kerstin Peglow, Das Mindestkapital in der Gesellschaft mit beschränkter Haftung und der Société à responsabilité limitée

*Jens Petersen, Recht und Macht in den Fabeln La Fontaines

*Emil W. Pływaczewski / Ewa M. Guzik-Makaruk, Quelques remarques sur les sources du droit pénal et la politique pénale dans la Pologne du dernier centenaire

*Stephanie Rohlfing-Dijoux, Die Harmonisierung der Verbraucherinformationsrechte in der Europäischen Union – der Stand der Rechtsangleichung in Frankreich

*Matthias Rossi, Nationale Identität in der Europäischen Union. Skizze eines Schutzes in drei Schritten

*Elsa Sabater Bayle, L´évolution du droit de la famille en Espagne

*Wladimir Satolin, Entstehung und Entwicklung der Ehe- und Familiengesetzgebung in Weißrussland in den ersten Jahren der sowjetischen Macht

*Claudia Schlüter, Harmonisierung von Hochschulsystemen – Von Bologna bis Bukarest

*Götz Schulze, Rien d’autre qu’un sentiment ? Zur französischen Lehre von der „obligation naturelle“

*Kais Slama, L’Eglise Catholique et la controverse sur la cogestion sarroise entre 1949 et 1952

*Ralf Willer, Einige Gedanken über die Lehre an deutschen Universitäten

*Aiqing Zheng, Le droit du travail en Chine : avancées et défis

*Bernd Zielinski, L´impossible alliance entre syndicats et mouvement soixante-huitard en RFA

*La réussite d’un cursus intégré franco-allemand ouvert sur le monde, l’implication de toute une vie – Interview de l’ACFA (Association des Cursus Franco-Allemands des Universités Paris Ouest Nanterre La Défense / Potsdam) avec Otmar Seul

*Otmar Seul – Schriftenverzeichnis / Liste des publications

*Autorenverzeichnis / Liste des auteurs

***

Evénements de l’année 2013

Convention cadre signée entre l’Université Paris Ouest et l’University of Mauritius 

Maurice 1

Une convention cadre a été signée en fin novembre 2013 entre l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et University of Mauritius (UOM) pour permettre aux étudiants du « cursus intégré »  Paris/Potsdam de niveau Master qualifiés pour l’OPTION TRILINGUE,  la possibilité d’effectuer un séjour en Master II dans cette université anglophoneL’UOM propose un programme d’études juridiques essentiellement en anglais qui peut être consulté sur le site http://www.uom.ac.mu .

L’Université Paris Ouest Nanterre La Défense s’est engagée à accueillir des étudiants mauriciens de niveau « graduate »  voire des étudiants Ph-D.

***

Convention cadre signée entre l’Université Paris Ouest et la Gujarat National Law University GNLU 

Inde 1

Une convention cadre a été signée en novembre 2013 entre l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et la Gujarat National Law University à Gandhinagar en Inde. La GNLU est une Université nationale de droit qui propose des programmes entièrement en anglais, qui peuvent être consulté sur le site http://www.gnlu.ac.in .

Inde 2

L’Université a été crée en 2003 par l’Etat de Gujarat. La convention prévoit un échange d’étudiants et d’enseignants. Les étudiants du M2BDE peuvent valider un séjour dans cette université dans le cadre de l’option trilingue.

Inde 3
Dr. Bimal N. PATEL, Directeur

***

La réussite d’un cursus intégré franco-allemand ouvert sur le monde, l’implication de toute une vie – Interview de l’ACFA (Association des Cursus Franco-Allemands des Universités Paris Ouest Nanterre La Défense / Potsdam)

in : NEWSLETTER DE L’ACFA (Association du Cursus Franco-Allemand des Universités Paris Ouest Nanterre La Défense / Potsdam), n° 5, septembre 2013, www.acfa.eu  

Pour connaître l’origine et les objectifs de notre cursus intégré binational et bilingue, quelle meilleure façon que de rencontrer celui qui en fut un des principaux créateurs et le directeur à partir de 1989 ?

Engagé et passionné, Monsieur SEUL nous raconte son parcours, rend hommage à ceux qui l’ont aidé, et nous explique sa conception de la démocratie universitaire, son souci de voir participer les étudiants au fonctionnement du cursus, et ses motivations pour dépasser les frontières.

Avez-vous idée de l’étendue – et de la singularité – du réseau juridique européen qui s’est construit peu à peu entre Nanterre et Potsdam, mais aussi avec une quarantaine d’autres universités européennes et même, plus récemment, en lien avec les peuples du Maghreb et du Proche et Moyen Orient? Sans compter les relations en cours avec le Pérou…

Découvrez la volonté, la pugnacité, et…le grain de folie qui sous-tendent ces projets et font l’histoire de votre cursus : INTERVIEW AU FORMAT PDF

***

Départ de Catherine Jestin : remerciements de l’équipe des cursus intégrés franco-allemand pour 9 années de bons et loyaux services !

Madame Catherine Jestin nous a quitté à la fin du mois de juin 2013. Pour autant, elle n’abandonne pas le secteur du droit franco-allemand, puisqu’elle rejoint le cursus franco-allemand en droit de l’Université de Cergy-Pontoise ! 

Après un baccalauréat B (devenu ES) et 15 années passées dans le secteur privé (en tant que secrétaire commerciale, secrétaire export et coordinatrice logistique), Madame Jestin a réussi le concours qui lui a permis d’intégrer en 2004 le secrétariat droit français-droit allemand et droit anglo-américain. Parlant anglais et allemand, elle s’est vue confier la responsabilité administrative du service droit français-droit étranger. Afin de pouvoir poursuivre son travail à ce poste, Madame Jestin a passé avec succès le concours externe en 2006/2007. Elle a occupé ce poste jusqu’au mois de juin 2013. 

Catherine Jestin (au centre), entourée des Professeurs Otmar Seul et Stéphanie Dijoux

Catherine Jestin (au centre), entourée des Professeurs Otmar Seul et Stéphanie Dijoux

Toute l’équipe des licence et master intégrés franco-allemands en sciences juridiques de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense tient à remercier Catherine Jestin pour toutes les années passées au service du cursus ainsi que pour la qualité de son travail et lui souhaite bonne chance pour son nouveau poste à Cergy !

***

Trois nouvelles coopérations pour l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense !

L’Université Paris Ouest Nanterre La Défense a conclu ou conclura prochainement des conventions de coopération avec trois Universités :

– University of Alberta, Canada (convention de coopération)

– Académie de Droit d’Etat de Moscou, Russie (convention de coopération)

– Belarusian State University (BSU), Minsk, Bielorussie.

Sur le fondement de l’égalité et de leurs intérêts mutuels, ces universités développeront  les échanges d’étudiants, les échanges d’enseignants-chercheurs et la coopération scientifique avec l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.

Les bénéficiaires de ces nouvelles coopération sont aussi et surtout les cursus intégrés franco-allemands, c’est-à-dire les étudiants de niveau Master ayant choisi l’ « option trilingue ».

S’agissant de la Belarusian State University de Minsk, l’Université d’été franco-germano-biélorusse en sciences juridiques créée en 2011 et co-organisée par Paris Ouest, Potsdam et Minsk, s’inscrit déjà dans cette perspective de l’internationalisation des études et de la recherche chère à l’Europe.

***

Vilnius : notre Université d’été franco-germano-lituanienne et européenne fête ses 10 ans

 « Harmonisation ou identité nationale ?  L’avenir du droit en Europe »

Cette Université d’été, l’une des premières en Europe dans les sciences juridiques et certainement la première dans les pays d’Europe centrale et orientale, s’inscrit dans les projets d’internationalisation de la recherche et des études développés dès les années 1990 par l’UFR de Droit / de Science politique et les formations franco-allemandes de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, dans le cadre de leur réseau européen de coopération universitaire (Nanterre network).

PROGRAMME

Soazick Kerneis, prof. des universités, Otmar Seul, prof. des universités émérite, co-directeurs de la 10ème Université d’été

***

Les étudiants du cursus intégré Paris-Ouest/Potsdam à nouveau invités par le Président de la République fédérale d’Allemagne !

Après avoir été mis à l’honneur à l’occasion des festivités du 50e anniversaire du Traité de l’Élysée, 20 étudiants du cursus intégré en sciences juridiques Paris Ouest/Potsdam ainsi que le Professeur BEZZENBERGER ont été invités par M. Joachim GAUCK, Président de la République fédérale d’Allemagne, à participer à une table ronde sur le thème « Europa – mehr Mut bei allen » le 31 mai 2013.

Le groupe des participants autour de M. Joachim GAUCK, Président de la République fédérale d'Allemagne

Le groupe des participants autour de M. Joachim GAUCK, Président de la République fédérale d’Allemagne

Cette table ronde a eu lieu dans le cadre du BELLEVUE-FORUM, organisé par la Présidence de la République fédérale d’Allemagne. Dans ce cadre, les étudiants ont débattu sur le thème « Les institutions comme architecture de l’Europe ».

Communiqué sur le site de l’Université de Paris Ouest

Des étudiants des cursus intégrés en sciences juridiques Paris Ouest/Potsdam autour de M. Joachim GAUCK, Président de la République fédérale d'Allemagne

Des étudiants des cursus intégrés en sciences juridiques Paris Ouest/Potsdam autour de M. Joachim GAUCK, Président de la République fédérale d’Allemagne

***

Communiqué de presse de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense à l’occasion de la semaine franco-allemande de la Science et des Alumni

Télécharger le communiqué (PDF)

L’université de Nanterre, pionnière d’un cursus intégré

franco-allemand, renforce son réseau de coopération internationale

1ère université d’été à Tunis labellisée « Année franco-allemande – Cinquantenaire du Traité de l’Elysée » par le Ministère des Affaires étrangères

Nanterre, le 15 avril 2013 – Paris Ouest Nanterre La Défense œuvre, depuis plus de 20 ans, au développement d’un cursus intégré franco-allemand avec son partenaire allemand l’Université de Potsdam. Formation d’excellence, ce cursus est le pilier d’un important réseau de collaboration entre universités dans le domaine des sciences juridiques et politiques. Ce réseau s’étend aujourd’hui aux pays du Maghreb, avec la 1ère université d’été à Tunis les 24 et 25 avril prochains.

Le réseau de coopération universitaire s’ouvre sur le Maghreb

Signe de l’esprit d’ouverture et du développement du réseau, Paris Ouest Nanterre La Défense et Potsdam organiseront la seconde session de leur 1ère université d’été au Maghreb les 24 et 25 avril.

Pionnières en la matière, les formations « Droit Allemand » de Paris Ouest Nanterre La Défense travaillent déjà avec plus de 40 universités à travers l’Europe, notamment dans le cadre du programme ERASMUS-SOCRATE (Allemagne, Suisse, Autriche, Hongrie, Slovaquie, Turquie, Pologne, Lituanie, Lettonie, Estonie).
Elles élargissent aujourd’hui leur coopération à des pays hors de l’espace européen.

L’université d’été de Tunis se déroule en 3 sessions : les 6 et 7 mars, les 24 et 25 avril et les 25 et 26 septembre. Essentielle au développement des relations internationales, elle répond aussi à un intérêt grandissant des étudiants pour le monde arabe.

 Programme de l’université d’été de Tunis

Université de Tunis-El Manar 

  • Analyse des évolutions juridico-politiques, économiques et socio-culturelles de la Tunisie dans la période en cours et, dans la mesure du possible, dans d’autres pays du Maghreb en voie de refondation.
  • Examen pluridisciplinaire (France, Allemagne, Pays du Maghreb) des expériences historiques des différents pays dans lesdits domaines afin de faire émerger des points de comparaison qui pourraient alimenter la réflexion sur l’évolution des pays du Maghreb vers les politiques publiques les mieux adaptées.
  • Elargissement du débat à la perspective méditerranéenne au carrefour des droits européens et nord-africains : les enjeux de la mise en œuvre d’un cadre commun de coopération.

Pour le professeur émérite Otmar SEUL, co-fondateur du cursus intégré, « le dialogue franco-allemand avec les pays du Maghreb, lancé à Tunis, s’inscrit pour Paris Ouest et Potsdam dans la continuité de leurs projets avec des pays tiers et dans la logique des universités d’été précédentes, qui s’organisent comme un forum ouvert à un double dialogue : celui entre tous les acteurs de l’Université et celui entre Université et société civile. »

Paris Ouest Nanterre La Défense et Potsdam souhaitent poursuivre le développement de leur réseau, notamment en créant une coopération outre atlantique, avec des universités de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud.

Un modèle d’internationalisation des études et de la recherche

Formation d’excellence, soutenue par l’Université Franco-Allemande*, le cursus intégré franco-allemand de Paris Ouest est assuré conjointement avec l’Université de Potsdam, son partenaire privilégié depuis les années 90 pour les échanges d’étudiants et d’enseignants en sciences juridiques.

Ce cursus binational, dirigé aujourd’hui par les professeurs Stéphanie DIJOUX (Paris Ouest) et Tilman BEZZENBERGER (Potsdam), forme les étudiants au droit européen et international, et permet d’obtenir un double diplôme (Master en France, Magister ou Staatsexamen en Allemagne). Il répond ainsi à la mondialisation croissante des métiers du droit et à l’orientation de la recherche vers le droit comparé.

Pour Romuald DI NOTO, diplômé du cursus intégré franco-allemand, « L’intérêt principal de cette formation est de partir étudier à l’étranger et de s’ouvrir à un autre système juridique. Le fait de ne pas rester centré sur le seul système du droit français permet une plus grande ouverture d’esprit sur la pertinence des solutions juridiques ».

Le cursus en sciences juridiques : vers une ouverture au monde

Paris Ouest Nanterre La Défense et ses partenaires allemands ont par ailleurs créé, en 2009, une option trilingue et ont ouvert leur cursus aux universités de pays tiers comme le Canada, le Royaume-Uni, l’Espagne ou la Turquie. Cette option a pour but de promouvoir le multilinguisme et le multiculturalisme, et d’améliorer les perspectives professionnelles des étudiants.

Depuis 1995, le réseau européen de coopération universitaire développé par Paris Ouest organise des « Rencontres annuelles », regroupant des responsables ERASMUS- SOCRATES et des responsables des relations internationales des universités de ce réseau informel.

Elles ont pour but d’évaluer et de promouvoir les échanges entre étudiants et enseignants-chercheurs, de proposer de nouvelles formes de coopération universitaire (universités d’été, ateliers pour jeunes chercheurs…) et d’assurer le transfert de connaissances dans le domaine de la recherche. Les participants se penchent également sur la mise en place de la réforme universitaire dans les pays partenaires et mènent une réflexion sur les grandes tendances de l’harmonisation juridique en cours dans les pays de l’Union européenne.

*L’Université franco-allemande est un établissement « sans murs », constitué par un réseau d’établissements d’enseignement supérieur français et allemands qui échangent des étudiants.

 www.u-paris10.fr

A propos de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Située à l’ouest de Paris, à proximité du centre d’affaires de « La Défense », l’Université de Paris Ouest est une université pluridisciplinaire qui accueille chaque année plus de 30 000 étudiants au sein de huit Unités de Formation et de Recherche (UFR). Elle couvre avec plus de 212 diplômes nationaux le large éventail des Lettres et des Langues, des Sciences Humaines et Sociales, des Sciences juridiques, économiques et de gestion, de la Technologie, de la Culture et des Arts, des Sciences de l’Information et de la Communication, et des Activités physiques et sportives. La recherche est une des forces majeures de cette université  dotée de 6 écoles doctorales, de 870 enseignants-chercheurs et de 250 chercheurs CNRS. 

Contacts presse

Agence Wellcom – Sylvia Dantoni / Florine Lainé

nanterre@wellcom.fr – 01.46.34.60.60

***

Réception donnée à l’Hôtel Beauharnais en l’honneur du groupe d’amitié France-Allemagne à l’Assemblée nationale

Après les cérémonies célébrant les 50 ans du Traité de l’Élysée au Bundestag, le 22 janvier 2013, Mme Madame Wasum-Rainer, Ambassadrice d’Allemagne en France, a donné une réception en l’honneur du groupe d’amitié France-Allemagne à l’Assemblée nationale le 20 février 2013, à l’hôtel Beauharnais, Paris.

A cette occasion, un débat a eu lieu entre  des deux présidents des groupes d’amitié franco-allemande du Bundestag et de l’Assemblée nationale, Andreas Schockenhoff et Pierre-Yves Le Borgn’, sur le bilan et les perspectives de la coopération parlementaire franco-allemande.

DSC_3172

Mme Susanne Wasum-Rainer, Ambassadrice d’Allemagne en France

DSC_3285

de g. à d. : Andreas SCHOCKENHOFF, député allemand, Président du groupe d’amitié franco-allemande du Bundestag ; Mme Béatrice ANGRAND, Secrétaire générale de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) ; Otmar SEUL, Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, cofondateur et ancien codirecteur des cursus intégrés franco-allemands en sciences juridiques Paris Ouest/Potsdam, pionnier en matière de création d’universités d’été franco-allemandes avec des universités de pays tiers à l’UE.

DSC_3182

***

Evénements de l’année 2012

Visite de Matthias Platzeck et Sabine Kunst sur le campus de Paris Ouest !

Prof. Joachim Gruber, Programmkoordinatoren Juristische Ausbildung Universität Paris Nanterre Prof. em. Otmar Seul, Prof. Stephanie Rohlfing, Dijoux, Wissenschaftsministerin Prof. Sabine Kunst und Ministerpräsident Matthias Platzeck
 
Nanterre, 28 novembre 2012 : 
 

Hommage aux cursus franco-allemands intégrés Paris Ouest-Nanterre / Potsdam en sciences juridiques par M. Matthias Platzeck, Ministre-président du Land de Brandebourg (où est située l’Université de Potsdam, partenaire allemand privilégié de Paris Ouest-Nanterre), et Mme Sabine Kunst, Ministre des sciences et de l’éducation du Land, lors d’une réception par le Président de Paris Ouest, M. Jean-François Balaudé.

Après une visite du Campus, la délégation allemande s’est entretenue avec les directeurs et des étudiants du cursus sur le bilan de ces formations d’excellence franco-allemandes très en vue à l’aube du 50ème anniversaire du traité d’Elysée. Depuis les années 1990, Nanterre est la première université de France pour l’enseignement du droit allemand.

Nanterre et Potsdam se distinguent également par la mise en place de formes inédites de coopération avec des universités de « pays tiers », tout particulièrement dans le cadre de l’ « option trilingue » du cursus intégré et, par la création d’ universités d’été trinationales et européennes (comme à Minsk/Bélarus).

Crédit photo : bandenburg.de et Université Paris Ouest Nanterre la Défense

***

Un article de Joachim GRUBER sur le cursus intégré en sciences juridiques Nanterre/Potsdam dans JURA 

« Deutsches Recht in Frankreichs Hauptstadt – der Studiengang der Universitäten Paris Ouest Nanterre La Défense und Potsdam »

***

Géraldine DEMME, lauréate du Prix du livre de droit économique

Communiqué de presse de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

L’Expansion, juillet 2012

Le 26 avril 2012, à l’occasion du 30ème anniversaire de l’Institut Suisse de Droit Comparé, le Prix AiSDC a été décerné à Lausanne à Géraldine Demme pour sa thèse intitulée « Le droit des restrictions verticales »

Géraldine DEMME, MC, est responsable pédagogique de la mention « Droit allemand » du Master bilingue des droits de l’Europe – niveau M1 /option ‘Droit des affaires.

Le prix a été remis par Pierre Widmer, Président de l’Association des Alumni et Amis de l’ISDC, Directeur de l’ISDC de 1990 à 2003 :

“The AiSDC-Award is delivered to authors of dissertations of a particularly high standard which treat topics of a high interest and with particularly strong references to comparative, foreign and international law.

The laureate of our award is Mrs. Géraldine Demme who is the author of a thesis entitled Le droit des restrictions verticales. I have to confess that I am not a specialist of this important and practically extremely significant branch of law, but I had nevertheless not the least difficulty to follow the opinion of our experts, who were unanimous in admitting that Mrs. Demme had achieved an outstanding analysis of a phenomenon which belongs to the politically and legally most challenging occurrences of modern economy. This means in particular that Géraldine Demme had to penetrate into a non-legal field of knowledge and to analyze the economic theory and practice in order to be able to appreciate the efficiency and/or the possible positive or negative implications of vertical restrictions on the market. It is not astonishing, therefore, that she attaches a particular importance to a doctrinal current which has considerably marked the recent evolution of legal thinking, namely the Economic Analysis of Law and the – essentially US-based – school of Law and Economics.

While I have personally some reservations as to the benefit of these theories especially in tort law, I acknowledge without any apprehension that they fit perfectly to a domain where law has in principle no other aim than to optimize free and fair trade. Therefore, I can also easily understand that the author of this thesis – of which Louis Vogel, the President of the University of Paris 2, says in his preface « voici enfin une vraie thèse » – proposes, on an authentically comparative basis  (and that is, of course, again an important merit in view of the AiSDC-award) – to follow, in Europe also, the more flexible and practice-oriented approach which, in the treatment of such situations and particularly of fixed prices, prevails on the other side of the Atlantic ocean.

These are, also in consideration of the editorial and stylistic qualities of this monograph, the reasons why we have decided to adjudicate our award to Géraldine Demme for her excellent study, conceived and achieved on a remarkably high level. With our warmest congratulations.”

***

Evénements de l’année 2011

Octobre 2011 – Changement à la tête des formations Droit/Allemand

La Professeure Stéphanie ROHLFING-DIJOUX dirige les formations Droit/Allemand en collaboration avec le Professeur Joachim GRUBER. Le Professeur GRUBER remplace le Professeur Otmar SEUL, admis à l’éméritat, comme co-directeur des cursus franco-allemands et coordonnateur du « Réseau européen de coopération universitaire en sciences juridique (Nanterre Network) et partage ses fonctions de co-directeur des formations franco-allemandes avec Mme ROHLFING-DIJOUX.

 

Coordonnateur des formations franco-allemandes en sciences juridiques à Paris Ouest-Nanterre (Paris X-Nanterre) depuis octobre 1989 (une fonction qu’il partageait depuis octobre 2008 avec la Professeure Stephanie DIJOUX), cofondateur et codirecteur des cursus intégrés Paris Ouest-Nanterre/Potsdam (1993-2011), cofondateur et codirecteur du DESS Juriste européen (1992-2005), le Professeur Seul a donné à ces cursus d’excellence – du fait de sa riche formation universitaire et scientifique :  il est spécialiste de civilisation allemande, d’allemand juridique ainsi que de droit et de sociologie du travail (voir le CV du Professeur SEUL) – une forte empreinte interdisciplinaire et interculturelle. Sous son impulsion, et avec le soutien de l’Université Franco-Allemande (UFA) et d’autres institutions franco-allemandes, ces cursus sont devenus pionniers en matière d’internationalisation des études et de la recherche (plus d’infos ici), notamment par la création d’un réseau européen de coopération universitaire (1995 – plus d’infos ici), d‘Universités franco-allemandes et européennes (dès 2004 – plus d’infos ici) et d’une « option trilingue » pour les cursus intégrés franco-allemands impliquant des pays tiers européens et hors Europe (2009 – plus d’infos ici).
Le Professeur SEUL est l’auteur de nombreuses publications relatives, surtout, au droit et à la pratique de la participation des salariés aux décisions dans l’entreprise.

Nommé professeur émérite pour la période 2011-2016 par le Conseil d’Administration de l’Université Paris Ouest-Nanterre (dont il fut membre élu de 2002 à 2008), le Professeur SEUL, Docteur honoris causa de la Faculté de Droit de l’Université de Potsdam, restera très présent au niveau international : en tant que professeur invité des universités partenaires et codirecteur d’Universités d’été européennes.
***

M. Joachim GRUBER (voir le CV du Professeur GRUBER), né en 1961, est Docteur en droit (Université de Münster/Allemagne), et il a passé un D.E.A. en Droit international privé à l´Université Paris I. Il a commencé sa carrière comme avocat à Paris, puis il était fonctionnaire en Allemagne,  avant d‘être nommé, en 2001, Professeur de droit des affaires et de droit du travail à l´University of Applied Sciences de Zwickau (Land de Saxe/Allemagne). Le Professeur Gruber est l’auteur de nombreuses publications, notamment dans le domaine du droit comparé, et spécialiste des aspects juridiques de l‘unification allemande (voir les publications du Professeur GRUBER).

Mme Dorothée CAILLEUX, remplace Mme Annette SOUSA COSTA, Maître de conférences des universités (HDR) et responsable pédagogique de la bi-Licence „Droit français/droit allemand“, admise à la retraite.

Mme Annette Sousa Costa (photo : J. Tissot)

Impliquée depuis le milieu des années 90 dans la gestion des doubles cursus, Annette SOUSA COSTA a assuré, en tant que responsable pédagogique du « Bi-DEUG » et, depuis la réforme L-M-D (2005), des deux premières années de la Licence bilingue « Droit français/Droit allemand », le suivi pédagogique des étudiants, non seulement à Nanterre, mais aussi pendant leur séjour d’études dans les universités partenaires allemandes (Potsdam notamment). De plus, elle a conçu et co-organisé depuis plus de 20 ans le test d’entrée en 1ère année de ce double cursus et s’est impliquée dans la préparation des étudiants du cursus intégré Paris Ouest/Potsdam commençant leurs études en Allemagne (avec une bourse de l’Université Franco-Allemande).

Linguiste de formation travaillant notamment sur le lexique, elle a utilisé ses connaissances et son savoir-faire dès les années 90 au bénéfice d’une discipline nouvelle qui se développe dans le cadre des formations bi-disciplinaires droit français/droit allemand. Ses publications se situent à l’interface entre les sciences juridiques et les sciences du langage et reflètent une nouveauté didactique (cliquez ici pour voir son CV).

N‘ayant jamais cessé d’œuvrer pour l’européisation des études en enseignant régulièrement dans les universités partenaires (regroupées dans le réseau européen de coopération universitaire ERASMUS créé dans les années 90 par les formations Droit/Allemand), elle est notamment intervenue, en hiver 2003/2004, dans la préparation linguistique des étudiants lituaniens admis à la toute nouvelle l’Ecole de Droit français à Vilnius/Lituanie et participant à la 1ère édition de l‘Université d’été franco-germano-lituanienne en sciences juridiques, créée sur propositions des formations Droit /Allemand en juillet 2004 à l’Université de Vilnius.

***

Mme Dorothée CAILLEUX, née en 1980, est ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure d’Ulm, docteur en littérature germanique (Université Paris IV Sorbonne) et diplômée de l’INALCO en langue et civilisation tchèques. Elle a enseigné l’allemand à l’université Paris IV Sorbonne, avant de travailler comme traductrice au Parlement européen et d’enseigner la traduction à l’Ecole Supérieure d’Interprètes et de Traducteurs (Paris). Ses activités de recherche portent sur le roman de langue allemande des XXème et XXIème siècles et en particulier sur les productions littéraires des minorités germanophones d’Europe centrale, autour de la question de l’identité nationale et linguistique. Elle mène parallèlement une réflexion sur la terminologie et la traduction dans les institutions internationales (Union européenne, ONU). Elle a notamment participé à la réalisation d’une base de données multilingue sur la terminologie relative aux droits de l’homme utilisée dans les institutions européennes et est membre de cercles de réflexion sur le multilinguisme dans les institutions internationales, avec pour préoccupation centrale l’influence des procédures de traduction sur la qualité des textes juridiques européens.

***

Remise des insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite au Professeur Otmar SEUL

par Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur François LAUMONIER

Le 4 juillet 2011, à l’occasion de la 8e Université d’été franco-allemande et européenne de Vilnius coorganisée par les Universités de Vilnius, Paris Ouest Nanterre La Défense et Frankfurt, les insignes de Chevalier de l’Ordre National de Mérite ont été remises au Professeur Otmar SEUL au nom du Président de la République française par Son Excellence l’Ambassadeur de France en Lituanie, Monsieur François LAUMONIER. Vous trouverez le discours de Monsieur l’Ambassadeur en cliquant ici, ainsi que la réponse du Professeur Otmar SEUL en suivant ce lien.

Le Professeur Otmar SEUL et Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur entourés de tous les participants à la 8e Université d’été franco-allemande et européenne de Vilnius (Photo : Arthur NGUYEN DAO).

***

Cérémonie de remise des prix « Rotal » et « Droit international et européen » du M2 d’études bilingues des droits de l’Europe

 

Le vendredi 29 avril 2011 a eu lieu la Cérémonie de remise de la 4e édition du Prix « Rotal » et de la 2e édition du Prix « Droit international et européen », décernés chaque année dans le cadre du M2 d’études bilingues des droits de l’Europe, spécialité droits français et allemand (à partir de 18 heures, Bâtiment F, Salle des Actes, F 142).

Cette cérémonie est organisée par l’ACFA, l’association des étudiants et des diplômés du cursus franco-allemand en droit de l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.

Amany CHAMIEH, lauréate du PRIX ROTAL 2011.

Le prix ROTAL, créé en 2008 par M. Roland DE TALHOUËT (représentant de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Versailles depuis plus de quinze ans) et d’une valeur de 1500 euros, est destiné à récompenser les résultats de Master 1 d’un(e) étudiant(e) du Master bilingue des droits de l’Europe, spécialité droits français et allemand, parcours droit des affaires, ainsi que son « projet d’études particulièrement novateur » pour le Master 2. Il a par ailleurs pour objectif de contribuer au rapprochement entre le monde universitaire et les Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Cette année, le jury (composé de M. DE TALHOÜET, des co-directeurs des formations droit/allemand, ainsi que du Directeur de l’UFR de Droit et Science politique) a décerné le prix ROTAL à Mlle Amany CHAMIEH, pour son projet d’études orienté vers l’ouverture du droit franco-allemand au droit des pays arabes, notamment en droit des affaires et en droit de la famille. Dans cette perspective, Mlle CHAMIEH rédigera un mémoire sur « Le droit commercial international et la Charia », qui s’attachera à « détecter les problèmes liés à l’application de la Charia dans certains pays arabes lors des relations d’affaires et de trouver des solutions à ces problèmes ». L’heureuse lauréate a également pour projet de rédiger un mémoire de LL.M (Universität Potsdam) ayant pour thème « La restitution du cadeau nuptial offert par l’époux à son épouse dans la tradition musulmane après le divorce selon la jurisprudence française et allemande ». A l’issue de son Master 2 franco-allemand, Mlle CHAMIEH souhaite intégrer le LL.M de droit des affaires des pays arabes de l’Université Paris II-Panthéon-Assas, ainsi que le CRFPA de Versailles, dont elle a obtenu l’examen d’entrée en décembre dernier.

Au premier plan : S. KOCHER, représentante d’A.-S. LECLERC, lauréate du Prix DIE 2011, et Amany CHAMIEH, lauréate du Prix Rotal 2011. Au second plan : les Professeurs S. DIJOUX et O. SEUL, codirecteurs des formations Droit/Allemand.

Anne-Sophie LECLERC, lauréate du PRIX DE DROIT INTERNATIONAL ET EUROPEEN 2011.

Le prix de Droit international et européen vise également à récompenser les résultats et le projet particulièrement brillants d’un(e) étudiant(e) du parcours « Droit international et européen » du Master 2 d’études bilingues des droits de l’Europe, spécialité droits français et allemand. Pour l’édition 2011 de ce prix, le jury était composé des Professeurs Andreas ZIMMERMANN (directeur du Menschenrechtszentrum de l’Université de Potsdam), Jean-Marc THOUVENIN (directeur du contre de droit international de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, CEDIN), ainsi que de Daniel MÜLLER et d’Anne ROBERT. Le prix décerné se compose d’une sélection d’ouvrages de droit international.

La lauréate de l’édition 2011 du Prix de Droit international et européen est Mlle Anne-Sophie LECLERC. Son projet pour le Master 2 et le LL.M est le suivant : après avoir rédigé un mémoire de LL.M sur la nature du Tribunal Spécial pour le Liban (TSL), Mlle LECLERC effectue un stage de six mois dans un centre de recherche germano-syrien pour l’environnement à Homs, en Syrie depuis le début du mois d’avril 2011. Ce stage s’inscrit dans le cadre de la nouvelle option trilingue initiée par les Professeurs Otmar SEUL et Stéphanie DIJOUX. Elle suivra en parallèle une formation en sciences juridiques à la faculté de droit de l’Université El-Baath de Homs. Mlle LECLERC effectuera également un stage au TSL. Postérieurement à son Master 2 franco-germano-syrien, la lauréate souhaiterait intégrer un Master 2 spécialisé en Droit international et européen à Nanterre, puis passer l’examen d’entrée au CRFPA. Après deux années d’expérience professionnelle, il lui tiendrait à coeur de devenir Déléguée à la Croix-Rouge.

Toutes les félicitations de l’ACFA aux heureuses lauréates pour leurs projets brillants et originaux !

Les photos de la cérémonie peuvent être visionnées en cliquant ici.

Le Bureau de l’ACFA (Association des diplômés du Cursus Franco-Allemand en droit Paris Ouest/Potsdam).

Documents à télécharger :

***

Remise des diplômes du M2BDE –

La promotion 2009/2010 : un grand cru !

Le vendredi 14 janvier 2011 a eu lieu à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense la première remise des diplômes communes aux différentes spécialités du Master 2 d’études bilingues des droits de l’Europe, promotion 2009/2010 (droits anglo-américain, allemand, espagnol, italien et russe). Cet événement a été l’occasion pour les étudiants de recevoir leurs diplômes de la main de leurs directeurs de spécialité, marquant ainsi l’achèvement de leur parcours au sein des Licence puis Master bilingue des droits de l’Europe.

Cette remise des diplômes fut l’occasion pour les Professeurs Otmar SEUL et Stéphanie DIJOUX, directeurs de la spécialité « droit allemand » du M2BDE de faire état de l’excellent cru que représente la promotion 2009/2010 du M2BDE, spécialité droit allemand : 37 admis sur 40 inscrits, et autant de mentions (1 mention « très bien », 12 mentions « bien » et 24 mentions « assez bien »).

Dans ce cadre, le Professeur Otmar SEUL a prononcé un discours, qui a été l’occasion de féliciter plus particulièrement certains étudiants : Romuald Di Noto, major de la promotion 2009/2010 du M2BDE toutes spécialités confondues et membre actif de l’ACFA (association du cursus), Raphaël Callsen pour l’excellence de ses travaux de ses recherches scientifiques et son importante collaboration à la mise en place de nouveaux ateliers de recherche et universités d’été avec la Biélorussie et la Géorgie, ainsi que Margot Fontaine pour son rôle essentiel en tant que déléguée. Vous trouverez les principaux extraits de ce discours reproduits ci-après.

A l’année prochaine pour la remise des diplômes de la promotion 2010/2011 du M2BDE !

Extraits du discours du Professeur Otmar SEUL : « Je suis, évidemment, aussi impressionné que Mme Dijoux par la performance collective de cette promotion, sans précédent dans l’histoire des cursus intégrés franco-allemands, soutenus si généreusement par l’UFA, avec des bourses et des subventions visant à assurer leur fonctionnement.
Je tiens à souligner que parmi les diplômés du Master bilingue figurent chaque année des étudiants de notre université partenaire de Potsdam. Deux d’entre eux, Marianna Clemens et Raphael Callsen ont pu faire le déplacement de Potsdam pour recevoir leurs diplômes : faisant partie du TOP TEN 2009 (R. Callsen) et 2010 (M. Clemens), toutes formations confondues, il méritent nos félicitations les plus chaleureuses. Remercions Raphael Callsen pour son implication dans le développement des échanges de nos cursus avec les partenaires européens : depuis 3 ans, il fait partie du comité d’organisation de l’Université d’été franco-allemande et européenne que nous avons créée en 2004 à Vilnius, dans la capitale lituanienne; trilingue, il y fait partie des interprètes les plus en vue; il y a animé l’année dernière le premier atelier autogéré par les étudiants (niveau Master) eux-mêmes et en octobre dernier il s’est rendu à Tbilisi, la capitale de la Géorgie,  pour un « brainstorming » avec des juristes de l’Université du Caucase devant aboutir en septembre prochain à un « Atelier pour jeunes chercheurs  » franco-germano-géorgien, financé par l’UFA, dont le thème sera « Les atteintes aux droits de l’homme dans le monde contemporain : approche juridique ». La fibre scientifique de Raphael est évidente pour qui lit son mémoire de master sur « L’influence croissante du droit de l’UE en droit du travail international – l’exemple des droits de lois de police » qu’il a soutenu devant A. Lyon-Caen et moi-même.  Son travail sera prochainement publié dans notre collection » ALLEMAND JURIDIQUE – Langues et cultures juridiques »  et se concrétisera par un article à paraître dans la Revue du « Droit du Travail ».

Les activités de nos doubles cursus peuvent donc aller au-delà de l’enseignement et de l’organisation d’examens et avoir une véritable dimension sociétale. Ainsi, les étudiants du niveau Master sont impliqués dans nos démarches scientifiques : en suivant des conférences des professeurs invités, en participant à des journées d’études, des colloques, des universités d’été voire en contribuant à l’organisation de ces manifestations. C’est le cas également des diplômés à qui nous rendons hommage aujourd’hui. En effet, certains d’entre vous – Mariam Mainguy, Lise Koroma, Romuald di Noto – ont participé à notre Université d’été de Vilnius, qui ne peut fonctionner que grâce à votre travail comme traducteurs et interprètes.

Mais certains d’entre vous excellent dans un autre domaine qui nous tient à coeur : la représentation des intérêts des étudiants par des délégués élus à chaque niveau de nos formations, donc de la 1ère jusqu’à la 5ème année, par leurs camarades de classe; des délégués présentant aux enseignants et aux cadres administratifs les doléances de la classe, envisageant avec eux des solutions aux problèmes ou fonctionnant comme arbitres  en cas de conflits internes. Citons parmi les délégués particulièrement  brillants Margot Fontaine, à laquelle nous devons en plus une innovation pédagogique et didactique : c’est elle qui nous a proposé il y a 2 ans de remplacer le « Frontalunterricht » en cours de thème par une nouvelle méthode recourant largement au « travail de groupe », qu’elle avait découvert lors de son séjour d’études à Potsdam. Ce type de travail s’avère, en effet,  extrêmement motivant pour les étudiants.

Si grâce à ce système des délégués nous voulons contribuer à développer davantage de « citoyenneté » dans l’Université, nous refusons tout paternalisme en la matière et attendons que des efforts viennent des étudiants eux-mêmes. C’est le cas, en 2008 les étudiants du master bilingue ont créé l’ACFA et un site, améliorant ainsi considérablement la communication entre eux et avec et la défense de leurs intérêts. Et nous avons  parmi nous l’homme auquel revient le mérite d’avoir coordonné toutes ces idées et efforts et rendu attrayante cette association pendant sa première année d’existence : Romuald di Noto.  Déjà lauréat de plusieurs concours (Prix Rüdiger Bub, Potsdam; Prix Rotal, Paris…), il est le major – toutes spécialités linguistiques confondues – de la promotion 2009/2010 du Master2  bilingue des droits de l’Europe, avec la mention « Très bien ».
Nous tenons donc à souligner – Stéphanie Dijoux et moi-même –  que nos formations se distinguent aussi par le rayonnement social de nos étudiants, complément indispensable, selon nous, pour parler à juste titre d’une  » formation d’ « excellence ».

***

Evénements de l’année 2010

18 mars 2010 – 25e anniversaire de la création de notre premier double diplôme (Bi-Deug) – Hommage à nos cursus à l’Hôtel de Beauharnais par l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne à Paris

Les Professeurs Stéphanie Dijoux et Otmar Seul entourés du groupe d'enseignants et d'étudiants (Photo : Nadine Seul)

Les Professeurs Stéphanie Dijoux et Otmar Seul entourés du groupe d’enseignants et d’étudiants (Photo : Nadine Seul)

 

Madame, Monsieur

Les formations DROIT/ALLEMAND de notre Université vont fêter en 2011 le 25e anniversaire de la création de leur premier diplôme nanterrois : le Bi-DEUG – mention Droit allemand (aujourd’hui intégré dans la Licence bilingue « Droit français / Droit allemand »). A l’occasion de cet événement, nous proposerons, avec l’Association de nos diplômés (ACFA),  une série de manifestations (Journées d’études, Colloques, Universités d’été, soirées culturelles, rencontres avec les anciens…) tout au long de l’année en cours.

Le programme sera lancé le 18 mars 2010 avec un hommage de l’Ambassade d’Allemagne en France à nos formations  : offrant à ses étudiants (aujourd’hui plus de 300) plus de 25 unités d’enseignement en matière de droit allemand, coopérant avec plus de 20 facultés de droit des pays germanophones (échanges Erasmus-Socrates), développant avec ses partenaires de Potsdam des cursus intégrés binationaux (soutenue aujourd’hui par l’Université Franco-Allemande), Nanterre est  depuis les années 90 la première université de France pour l’enseignement du droit allemand. Nos formations n’ont pas depuis cessé d’innover en matière de coopération universitaire européennne (les Universités d’été de Vilnius/Lituanie !). 

Les Professeurs Stéphanie Dijoux et Otmar Seul entourés du groupe d'enseignants et d'étudiants

Les Professeurs Stéphanie Dijoux et Otmar Seul entourés du groupe d’enseignants et d’étudiants

Le 18 mars, à 18 h, Monsieur l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne à Paris nous fera l’honneur d’inviter les étudiants et le personnel enseignant et administratif de nos cursus à une réception en sa résidence de  l’Hotel Beauharnais. On ne pouvait espérer meilleur cadre pour remettre les doubles diplômes de l’UFA aux étudiants du Master, le prix d’excellence ROTAL et  d’autres distinctions. 

Nous serions ravis de compter sur votre présence à cette manifestation qui sera suivie d’un cocktail.

Stephanie DIJOUX – Frédérique NIBOYET – Kerstin PEGLOW – Otmar SEUL – Annette SOUSA COSTA 

l’équipe dirigeante des formations DROIT/ALLEMAND de l’Université Paris Ouest – Nanterre – La Défense

L'Hôtel de Beauharnais, Résidence de l'Ambassadeur d'Allemagne en France

L’Hôtel de Beauharnais, Résidence de l’Ambassadeur d’Allemagne en France

 

Document à télécharger : Eloge du Professeur O. Seul prononcé par S.E. M. Reinhard SCHÄFERS, Ambassadeur d’Allemagne.

Réponse du Professeur SEUL : Version française – Deutsche Version

(Article sur le site de l’Ambassade d’Allemagne à Paris : http://www.paris.diplo.de/Vertretung/paris/fr/__01/distinctions/OV__2010__03__18__Seul/seite.html)

***

Pour tous ceux qui sont passionnés par les droits de l’Homme !


1ère et 2e en partant de la gauche : Ludivine HERDEWYN et Ophélia CLAUDE,
vainqueurs du Concours René CASSIN 2010
Le concours René Cassin (Défenseur des Droits de l’Homme et ancien Président de la Cour européenne des Droits de l’Homme) offre la possibilité aux étudiants de participer à un procès simulé portant sur des violations des droits contenus dans le Convention européenne et par ce biais de connaître la jurisprudence de la Cour. Ce concours francophone réunit des étudiants de différents pays dans un cadre exceptionnel : la Cour européenne des Droits de l’Homme de Strasbourg ! Et pour ceux qui, comme l’équipe de Nanterre-Paris X en avril 2011, auraient la chance d’atteindre la finale, c’est dans la grande chambre de la Cour qui se tiennent les plaidoiries finales ! En 2010, Ophélia CLAUDE et Ludivine HERDEWYN, deux étudiantes des Master bilingues des droits de l’Europe, spécialités allemand et anglais, ont obtenu la première place à ce concours ! A bon entendeur salut !
***

Evénements de l’année 2009

 

Réception de l’Ambassade d’Allemagne à Paris à l’occasion du 20e anniversaire de la chute du Mur, le 12 novembre 2009 à l’Hôtel de Beauharnais : en présence du Président de la Cour Constitutionnelle de la République fédérale d’Allemagne, Prof. Dr. Hans-Jürgen Papier,


sur la photo de Jeanne Dupendant (doctorante) , de gauche à droite :
les professeurs Stephanie Dijoux et Otmar Seul, coordonnateurs des formations DROIT ALLEMAND  à l’Université de Paris Ouest-Nanterre, le Président Papier et l’Ambassadeur allemand en France, Monsieur  Reinhard Schäfers; au 2ème rang : Urbain Moreau et Eric Guilleminot (ACFA). Plus d’informations dans la rubrique « Prix et distinctions » !

***

Evénements de l’année 2008

Septembre 2008- Direction collégiale des formations Droit/Allemand et des cursus intégrés franco-allemands Paris Ouest/Potsdam (Université Franco-Allemande)

Du fait de l’excellence de leurs cursus franco-allemands en sciences juridiques et de la hausse constante des effectifs de ces cursus, soutenus par l’Université Franco-Allemande (UFA), le Ministère de l’Enseignement supérieur a accordé  à l’Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense la création d’un second poste de professeur au profil « Allemand juridique ».

L’Université a nommé à ce poste Madame Stephanie ROHLFING-DIJOUX, Maître de conférences à Nanterre depuis 1994 dans les formations Droit/Allemand et responsable pédagogique du Master bilingue des droits de l’Europe (niveau M1) – spécialisation « Droit français/Droit allemand ». Elle est Docteur en droit allemand de l’Université de Francfort-sur-le Main/Allemagne, Docteur en droit privé de l’Université Paris I-Sorbonne ainsi qu’ancien élève du cursus international de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA). Ses enseignements portent sur le droit des affaires allemand (droit commercial, propriété industrielle, droit de la concurrence et de la consommation). Depuis 1994, Mme Rohlfing-Dijoux est également avocate aux barreaux de Paris et de Munich.

Le Professeur Otmar SEUL, qui coordonne et dirige les cursus franco-allemands en sciences juridiques depuis sa nomination à Nanterre en octobre 1989, partage désormais ses fonctions avec Mme Rohlfing-Dijoux et notamment la codirection des cursus intégrés Paris Ouest/Potsdam (UFA).

La nouvelle professeure dirigera – à la place de M. Seul – le programme allemand du Master Juriste européen.

***

Evénements de l’année 2005

***

Evénements de l’année 2003

« L’image de l’autre : les enseignements innovants sur la France et l’Allemagne » (Colloque, Université Paris X – Nanterre, du 24 au 26 avril 2003), par Otmar SEUL, Bulletin pour la coopération franco-allemande dans les sciences humaines et sociales, juillet 2003.

Pétition adressée au Bundeskanzler G. SCHRÖDER, au Président de la République J. CHIRAC et au Premier Ministre L. JOSPIN, mars 2003.

***

Evénements de l’année 2001

Courrier au Bundeskanzler G. SCHRÖDER, par Otmar SEUL, le 9 mars 2001.

Courrier (réponse) de Mme Brigitte SAUZAY (Bundeskanzleramt) au Professeur Otmar SEUL, le 11 avril 2001.

Courrier (réponse) de M. le Dr. NUNN (Bundeskanzleramt) au Professeur Otmar SEUL, le 26 avril 2001.

Courrier (réponse) du Président Jacques CHIRAC au Professeur Otmar SEUL, le 29 août 2001.

« Relancer la coopération franco-allemande : l’appel de Nanterre », par Otmar SEUL, le 4 avril 2001.

– Coopération franco-allemande : appels à la relance (« Appel de Nanterre »), 12 mars 2001, in Documents 2001.

« Paris et Berlin ne doivent pas s’éloigner », par Jacques MORIZET et Otmar SEUL, Le Monde, mardi 17 avril 2001.

« Preise, Vorträge und ein Ball : Tag der Juristischen Fakultät an der Uni », Portal Dezember 2001, sur la remise annuelle des Prix d’excellence par l’Université de Potsdam.

***

Evénements de l’année 2000

« Programme commun d’études juridiques Paris X – Potsdam parrainé par l’Université Franco-Allemande (UFA) », par Lucile TALLINEAU et Otmar SEUL, Paris X Info Novembre-décembre 2000.

« Cursus intégrés Paris X / Potsdam : un modèle européen qui fonctionne », par Otmar SEUL et Lucile TALLINEAU, Paris X Info n°123.

« Die deutsch-französischen Studiengänge und Kooperationsprogramme der Universität Paris X – Nanterre in den Rechtswissenschaften », par Otmar SEUL, octobre 2000.

***

Evénements de l’année 1998

***

Evénements de l’année 1995

– A lire : « Paris X – Nanterre : Première Université de France pour l’enseignement du Droit allemand », par Otmar SEUL.


***

Evénements de l’année 1994

A lire : Article rédigé par le Professeur Otmar SEUL et paru dans la revue Allemagne d’aujourd’hui : « L’OPTION DROIT/ALLEMAND, Portrait d’une filière bi-disciplinaire et pré-professionnelle à l’Université Paris X – Nanterre ».

***

Evénements de l’année 1990

Une photo historique :

les diplômés de la première promotion du DEJA bilingue Droit français/Droit allemand (juin 1990) !

de gauche à droite : Susanne Haese, Otmar Seul (directeur du DEJA et des formations mention 'Droit allemand'), Brigitte Fusshoven ép. Nisson, Sybille Colin, François Novat, Sophie Boilly, Jean-Marie Demaldent, Sandrine Grenier et Evelyne Pannetier, responsable administrative du DEJA ( il manque : Stéphane Tarridec).

de gauche à droite : Susanne Haese, Otmar Seul (directeur du DEJA et des formations mention ‘Droit allemand’), Brigitte Fusshoven ép. Nisson, Sybille Colin, François Novat, Sophie Boilly, Jean-Marie Demaldent, Sandrine Grenier et Evelyne Pannetier, responsable administrative du DEJA ( il manque : Stéphane Tarridec).

Promotion DEJA NIVEAU 2 – 1989/1990

BOILLY Sophie

COLIN Sybille

FUSSHOVEN ép. NISSON Brigitte

GRENIER Sandrine

HAESE Susanne

NOVAT François

TARRIDEC Stéphane

Comments are closed.